Les Bike-Checks sont l’occasion de faire plus ample connaissance avec les membres de l’équipe enDHuroBIKE. Après Jason qui a présenté son On One Hello Dave, Hugo et son Lapierre Spicy 29, à mon tour de vous détailler mon nouvel enduro : un MARIN Alpine Trail XR !

Max et son Marin Alpine Trail XR

Pour ceux qui ne me connaissent pas, je suis un peu l’électron libre de la Team enDHuroBIKE ! Parfois testeur quand l’occasion se présente, je représente également enDHuroBIKE sur les compétitions Enduro Series (Coupe de France). Pourtant, je n’ai pas vraiment la fibre d’un compétiteur. J’aime surtout ne pas me prendre au sérieux et rouler pour le fun. Loin de tutoyer les Top-pilotes, je kiffe prendre le max de plaisir à me surpasser mais surtout à tirer des bunnys partout et claquer des gros appuis dès que l’occasion se présente.

Pourquoi le MARIN Alpine Trail XR ?

Marin Alpine Trail XR de Max

Vous l’avez peut-être remarqué mais je vous ai déjà proposer le bike check de mon précédent enduro, il y a à peine 2 mois. Le Mondraker Superfoxy R était ultra efficace mais je le trouvais peut-être un peu trop ! Le slogan de la marque Américaine Marin Bikes, « Made for Fun », me correspond à la lettre près. Je préfère 100 fois prendre du plaisir en roulant que de gagner des secondes en spéciales. J’ai donc opté pour le modèle enduro de la marque, l’Alpine Trail. Et ce XR en alu m’a tapé dans la rétine au premier coup d’œil avec son duo de suspat rouge et sa robe beige et noire. En plus c’est un Alu et je préfère carrément ça pour briser du cailloux et de la racine de mes Hautes-Alpes natal ! Je ne vais pas vous cacher non plus que je suis directement investi et chargé de l’ouverture d’un shop à Châteauvieux (Hautes-Alpes) : e-pedal

MARIN Alpine Trail XR – Présentation

Marin Alpine Trail XR de Max

L’Alpine Trail est le modèle enduro de Marin Bikes. Disponible en carbone ou en aluminium, c’est un VTT en roues de 29 pouces avec un débattement de 150 mm à l’arrière et 160 mm à l’avant. La gamme est plutôt simple puisqu’elle compte 2 modèles Alu et 2 modèles carbone. L’ Alpine Trail 7 est assez accessible avec un tarif de 2799€ mais j’ai opté pour la version plus faut de gamme baptisé XR avec un montage plus radical. Son prix : 3799€

Géométrie

Géo Alpine Trail

Habituellement, je prend mes vélos en taille M. Cette fois, j’ai choisi un taille S pour privilégier le côté ludique. D’autant que le Reach de 430 mm n’est pas ridiculement court. Pour le reste, je vous avoue franchement que les chiffres ne me parlent généralement très peu, même si je m’y intéresse de plus en plus… L’angle de fourche paraît sauvagement ouvert (63,5°), le tube de selle est bien relevé (78°) et les bases bien courtes (430 mm).

Coté équipements

  • Fourche : Rockshox Lyrik Ultimate RC2 160mm
  • Amortisseur : Rockshox Superdeluxe Ultimate RCT Coil
  • Transmission :Shimano XT 12V + Pédalier FSA Gradient
  • Roues : Crankbrothers Synthesis Enduro
  • Pneus : Maxxis DHF 3C Skinwall / Maxxis DHR II 3C Skinwall
  • Freins : Shimano XT 4 pistons
  • Tige de selle : Crankbrothers Highline 7
  • Selle : Marin Bikes
  • Poste de pilotage : Cintre Deity 760 mm + Potence Deity
  • Grips : Burgtec Bartender Pro

Pourquoi ces choix ?

J’ai bien évidemment conservé l’excellent combo de suspensions Rockshox SuperDeluxe Ultimate Coil / Lyrik Ultimate RC2 en laissant le ressort de 350lbs presque adapté à mon poids. J’essayerai sûrement un ressort en 300lbs car j’ai un SAG de seulement 20% avec car celui d’origine ne supportait pas ma surcharge.
Sinon, j’ai troqué la tige de selle X-Fusion et les roues d’origines Marin pour du composant Crankbrothers. Séduit par les pédales de la marque américaine, je voulais voir si les autres composants Crankbrothers avaient les mêmes qualités. J’ai donc monté la paire de roues enduro en alu et la tige de selle haut de gamme Highline 7.
Niveau freins, les MT420 de base ne m’inspiraient pas pour claquer des freinages de trappeur. Les XT 4 pistons sont dans ma short liste des meilleurs freins que j’ai pu rouler, même si j’avoue qu’après avoir passé 4 jours avec Hugo, j’aurais été curieux de tester les Hope V4 ! Mais c’est pas le même budget…

Marin Alpine Trail XR de Max

Peu de changement niveau transmission à pars un shifter XT 12 vitesses. Et pour les pneus, j’ai troqué l’excellent combo d’Assegai pour un classique DHF/DHR II en flancs beiges que je vais rouler au quotidien. Je réserverai les Assegaï pour les courses…

Un petit mot rapide de ce qu’il donne sur le terrain ?

Marin Alpine Trail XR de Max

Arf…. J’ai seulement 4 sorties au compteur donc difficile de trancher puisque les suspensions sont tout juste rodées. Mais il semble ne pas avoir volé son slogan : « Made for fun ». Il est super facile à lever et je joue avec le terrain bien plus facilement qu’avec le Mondraker. Je sens que je vais prendre un maximum de plaisir à son guidon. Et puis franchement, il explose la rétine, non ?

Ambassadeur de l’équipe enDHurobike sur les compétitions. Je suis fervent adepte du bûcheronnage et pour moi le fun prime sur la performance pure. La race me permet de me dépasser et de chercher les limites du matos que je teste pour vous.