Avec la récente création de l’équipe SUNN French connexion Racing pour courir en EWS et en E-EWS, la marque française affiche son goût affirmé pour l’enduro. Nous avions déjà testé le SUNN Kern EN lors de sa sortie il y a 2 ans… Il était temps de jauger sa très récente déclinaison à assistance électrique ! Place au test du SUNN Kern EL S1

Publicité

SUNN est une marque Française historique ! Fondée en 1982 par Max Commencal, SUNN commence sa carrière en se spécialisant dans le BMX avant de se diversifier. La marque n’a d’ailleurs pas perdu ses gênes puisqu’elle reste encore une référence dans cette discipline. Fait marquant, Max Commencal quittera l’aventure en 1998. SUNN est depuis 2013 sous l’égide de la Manufacture Française du Cycles située à Machecoul, là où sont assemblés tous les vélos SUNN.

SUNN Kern EL S1 – On fait connaissance

Sunn Kern EL

SUNN Kern EL S1 | 160/155 mm
26,66 Kg | 5449 €
Site Web SUNN

Le SUNN Kern EL est donc le VTTAE dédié à l’enduro. Avec 160 mm de débattement à l’avant et 155 mm derrière, il a pour particularité d’afficher un montage à roues différenciées qu’on appelle plus communément « Mullet ». On retrouve donc une roue de 29 pouce à l’avant et 27,5 à l’arrière. Le cadre est quant à lui en aluminium et pour la partie assistance, on retrouve le nouveau moteur Shimano EP8 et sa batterie de 630Wh.

La gamme

La gamme Kern EL se décompose en 3 déclinaisons. L’entrée de gamme S2 amorce avec un prix d’attaque serré de 4499€ en version 500Wh. Le Kern EL S2 existe également avec la batterie de 630Wh à un tarif de 4899€. Le Kern EL Finest est le plus haut de gamme des 3 et nous avons testé le milieu de la gamme : le Kern EL S1 à 5449€.

Sunn Kern EL gamme

L’équipement

  • Fourche FORMULA SELVA C Coil, TA
  • Amortisseur FORMULA MOD E Coil 210/55
  • Transmission Shimano Deore 12v, cassette M6100 10/51
  • Roues MACH1 TRUCKY30 + moyeu Shimano MT410
  • Pneus Maxxis Assegaï 3C MaxxGrip DD 29×2.5 + Minion DHR2 MaxTerra 27’5×2.6 EXO+
  • Freins Shimano MT420 4 pistons 200/200
  • Tige de selle SDG Tellis 125 mm
  • Selle SUNN X DDK SPORT HI-TEN
  • Poste de pilotage SUNN X Kalloy 780 mm + potence 45 mm
Sunn Kern EL Transmission
Sunn Kern EL Formula
Sunn Kern EL Shimano

Tout comme la version Finest, le Kern EL S1 est équipé en suspensions Formula. Ici en full ressort avec une Selva Coil en 160 mm et un amortisseur Mod E. Une transmission Shimano Deore en 12v assure la transmission de puissance et pour stopper l’engin, ce sont le freins entrée de gamme 4 pistons qui officient aidés par des galettes en 200 mm. J’apprécie de trouver un Assegai en gomme 3C Maxxgrip et en carcasse Double Down à l’avant et un Minion DHR2 à l’arrière. Un très très bon choix, c’est d’ailleurs un de mes combos favoris ! Le montage des roues est un peu moins valorisant et la tige de selle SDG en 125mm de débattement gênera sûrement les grands gabarits. Le reste des périphériques sont siglés SUNN. Le nouveau moteur Shimano EP8 assure la partie assistance avec une batterie de 630Wh.

Sunn Kern EL Assegai
Sunn Kern EL Formula
Sunn Kern EL SDG

Les chiffres

Sunn Kern EL Géo

Le Kern EL est disponible en 3 tailles allant du S au L et fait l’impasse sur la taille XL. Notre modèle d’essai est un taille M, idéal pour les 1m70 de Gonz et mon mètre 78. Avec son Reach de 444mm, son angle de direction ouvert à 65° et des bases en 450 mm, le Sunn ne fait pas dans la démesure. La géométrie est très proche du Cannondale Moterra avec une direction plus ouverte d’un petit degré.

Look et Finition

Look

Sunn Kern EL

On l’a remarqué il y a 2 ans lors de l’essai du Kern EN, le look des SUNN enduro peut diviser. Le Kern EL ne déroge pas à la règle puisqu’il ressemble comme deux gouttes d’eau à son alter ego musculaire. Les formes sont anguleuses et saillantes, comme taillées à la serpe. C’est très original et je trouve personnellement l’intégration moteur batterie bien réussie.

Sunn Kern EL peinture

La couleur rouge métallisée est superbe mais pour ceux qui souhaiteraient une livrée plus discrète, il faudra passer sur la version grise du modèle Finest car il n’y a qu’un seul coloris par gamme.

Finition

J’aime bien relever les petits détails qui pourraient être amélioré sur les vélos et un point m’a interpelé dès réception de la bête ! Ce Kern EL manque de protection… Le cache batterie est en aluminium et il est assez exposé aux projections de caillasses ou autres agressions en tout genre. La base arrière droite est du même acabit laissant la chaîne taper joyeusement sur la partie qui remonte vers le point de pivot, générant au passage des bruits et des impacts sur la peinture.

Sunn Kern EL finition

Sunn Kern EL finition

Le reste de l’examen se passe sans encombre avec une peinture bien résistante aux diverses rayures, un acheminement de câble en partie interne pour le triangle avant et externe sur la partie arrière. Comme sur le Moustache Game et le Cannondale Moterra, le capteur de vitesse est parfaitement dissimulé dans la base arrière avec un aimant intégré au disque de frein.

Sunn Kern EL

Sunn Kern EL

SUNN Kern EL S1 – Place à l’action

Position

Assez de blabla, on prend place à bord de la machine… Première impression : la position est assez naturelle mais le poste de pilotage me paraît assez étroit. Une impression renforcée par les grips super fin du Sunn, des vrais gênes de race. Côté répartition du poids, le Kern EL laisse transparaître une impression de lourdeur sur l’arrière du vélo. Les 26,66 kg que j’ai relevé sur le peson se font plus discret à mesure que le rythme augmente, mais j’y reviens un peu plus bas.

Sunn Kern EL Riding

Ergonomie

Bon point, le grand espace dans le triangle avant du Kern permet d’embarquer le plus grand format de bidon Fidlock. Par contre, ça se complique légèrement pour le réglage du rebond de l’amortisseur Formula qui est tout simplement inaccessible, ou alors il vous faudra avoir des doigts de fée. Pour éviter que le té de fourche vienne taper le cadre, SUNN a doté le haut du toptube de bumpers qui viennent bloquer la direction.

Sunn Kern EL Réglage dérailleur

Niveau motorisation, le cache batterie se retire à l’aide d’une clé allen en 30 secondes. C’est moins pratique qu’une petite gachette mais au moins on ne risque pas de le perdre sur un choc ou une descente chaotique. Pour la recharge, vous aurez la posibilité de retirer la batterie ou de brancher le chargeur directement sur le vélo. Le cache peut se montrer un peu capricieux à remettre et l’écran n’est pas allumé pendant la charge. Seul la diode située sur le chargeur témoigne que la batterie est totalement chargée.

Sunn Kern EL Bumper

Sunn Kern EL prise

Dans le D+

Il est temps d’appuyer sur le bouton power situé sur le Top-Tube du Sunn pour animer le moteur EP8 de ce Kern EL. Premier constat, le nouveau moteur Shimano est plus silencieux que l’E8000 mais reste plus sonore que le Bosch CX. Je n’ai pas été déconcerté par le fonctionnement de la console de bord puisqu’elle reste très intuitive avec 2 boutons de contrôle des modes d’assistance sous le pouce gauche et un bouton de navigation sous l’écran.

Sunn Kern EL Riding

Niveau assistance, les modes Eco, Trail et Boost sont paramétrables depuis l’application E-Tube de votre Smartphone. Vous pourrez donc ajuster selon vos goûts la puissance maximale et la courbe d’assistance de chaque mode. J’ai beaucoup aimé le mode Trail que j’ai trouvé très ressemblant au mode eMTB du moteur Bosch.

Sunn Kern EL Riding

En fonctionnement et après mise à jour du Firmware, l’assistance du moteur EP8 se fait de manière très naturelle, tout en douceur et sans accoups. Le pédalage reste selon moi plus sportif que certains autres VTTAE équipés d’autres moteurs et les 85Nm maxi du moteur Shimano m’ont parus moins gaillards que ceux d’un Bosch. Pour autant, les montées se montrent assez plaisantes avec une position assez confortable. Dans le D+ technique, il faudra composer avec un avant qui a tendance à lever facilement, en compensant avec le poids du corps pour garder la roue avant au sol. Niveau motricité, même si les Moustache Game et trail sont un cran au dessus, le Kern s’en sort plutôt bien.

Dans le D-

Confort

D’origine, le réglage des suspensions ressort ne facilite pas la prise en main. Il m’a fallu essayer plusieurs ressorts au niveau de l’amortisseur arrière et l’absence de réglage de compression sur la fourche à ressort n’aide pas. Enfin, la Formula Selva Coil aura rendu l’âme entre les mains de ce phacochère d’Hugo qui a essayé le Kern en premier. C’est la cartouche hydraulique de la fourche qui a tout simplement lâchée en cours de route. Le SAV Sunn qui au passage a été hyper réactif, nous a envoyé une Selva Air en remplacement.

Sunn Kern EL Selva

Parlons maintenant confort ! L’arrière travaille bien et permet au Sunn de garder le cap dans le défoncé. La fourche avoue rapidement ses limites et brasse généreusement quand le sol devient chaotique. Autre facteur qui n’aide pas, le poids… On le sent surtout sur l’arrière du vélo et lors de réceptions de saut, le vélo a du coup tendance à s’écraser assez lourdement au sol.

Sunn Kern EL Riding

Le confort passe aussi par un confort sonore. Et on peut dire que le Shimano Ep8 n’est pas un modèle du genre. J’ai en mémoire le bruit du Shimano E8000 et je ne pourrais pas vous confirmer à 100% que l’Ep8 est plus discret. C’est même le contraire quand il n’est pas en prise. L’intérieur du moteur « glingait » joyeusement lors des descentes, même lorsque légèrement accidentées… Notre modèle d’essai avait-il un problème ?

Freinage

Au freinage, les Shimano entrée de gamme tentent tant bien que mal de stopper l’engin ! Hugo s’est plaint d’un manque de mordant… On comprend qu’avec un PTC de presque 120 kg avec le vélo, il vaut mieux avoir de la réserve au bout des leviers ! Et là, il en manque un poil surtout que ce Sunn ne demande que de rouler vite ! Autre point à souligner, la suspension arrière semble se figer au freinage en faisant légèrement dribler l’arrière. Le grip au freinage s’en trouve impacté.

Sunn Kern EL freins

Grip

Globalement le Kern reste assez rassurant et tient bien le pavé. Par contre quand il part, il est difficile de le retenir, surtout de l’arrière… L’Assegaï à l’avant fait par contre des merveilles et met bien en confiance. Mis à part en conditions très humides, on peut le coucher sans arrière pensée.

Sunn Kern EL Riding

Maniabilité / Dynamisme

Le Kern EL a 2 visages. A faible allure et si vous n’êtes pas du genre très actif sur le vélo, il se montre pataud, on le sent lourd et on a du mal à le faire virer. Il prend vie quand on hausse le rythme, qu’on est mobile et qu’on donne tout en decente… Là il se réveille et devient bien plus facile à faire pivoter, bien plus dynamique, il en redemande le bougre et les changements d’appui se font plus vifs et plus saillants.

Sunn Kern EL Riding

Stabilité / Franchissement

Le Sunn est fait pour aller vite, il aime ça et vous le rend bien en invitant à l’attaque ! Logiquement, il file droit et mériterait même une fourche digne de ce nom pour s’exprimer encore plus fort car c’est la seule chose qui va vous retenir au moment d’affronter un pierrier. Une ZEB ou une Fox 38 aurait bien plus sa place à l’avant de cette machine de course. Je me surprends d’ailleurs à dire ça d’un VTTAE qui fait plus de 26kg66 mais il invite tellement à l’attaque qu’Hugo a pété le KOM de notre spéciale de référence avec le Kern ! Bon va falloir lui reprendre maintenant….

Sunn Kern EL Riding

Fun / Accessibilité

Le kern est-il facile ? Je ne pense pas… Comme pour le Kern EN, on sent les gênes compétiteurs couler en lui et il conviendra plus à des pilotes qui aiment pousser sur leur machine qu’à ceux qui préfèrent chiller tranquillement. Et à la question, as-tu pris du plaisir au guidon de ce Kern ? Je répondrais les 2 extrêmes : énormément à lui rentrer dans le lard pour qu’il me réponde encore plus ! Et pas tant, tellement ses petits défauts peuvent être agaçant !

SUNN Kern EL S1 – c’est l’heure du bilan

Synthèse

Ce SUNN Kern El m’aura vraiment laissé un sentiment ambivalent ! A la fois jouissif et diablement efficace quand on attaque dans le D-, il sait aussi se montrer pataud et ennuyeux à rouler pépère. Bruyant, lourd et avec une fourche et des freins qui ne lui rendent pas justice, j’ai pourtant un sentiment irrésistible de reviens-y… Après tout, c’est peut-être un peu tout ça qui fait son charme…


Top

+ Look atypique !
+ Invite à l’attaque
+ Redoutable descendeur


Flop

– Manque de protection
– VTTAE Bruyant
– Freins sous dimensionnés
– Fourche rapidement dépassée


Votre test en vidéo

Gonçalo De Sousa
J'aime souder au guidon des VTTAE!! Et oui, je roule habituellement en e-bike... Vous pourrez compter sur moi pour décortiquer les machines électriques !