Avec son slogan « Made for Fun », Marin Bikes est réputé pour concevoir des vélos axé vers le plaisir de pilotage. On peut d’ailleurs en attester sur quasi tous nos essais des vélos de la marque. Marin présente aujourd’hui son tout nouveau VTTAE Enduro. Le moteur Bosch fait son apparition dans la gamme accompagné d’un tout nouveau châssis. On vous présente le tout dernier Marin Alpine Trail E Bosch.

Publicité

Marin Bikes Alpine Trail E Bosch 2024

VTTAE Enduro
Débattement 160mm/170mm
Tarif de 6299€ à 7249€

Ce modèle 2024 équipé en moteur Bosch regorge de nouveautés. Tout d’abord commençons par le cadre. Celui-ci grimpe de 10 mm en débattement propose désormais 160mm à l’arrière et 170mm à l’avant. Comme pour la version sans moteur que nous vous avons présenté il y a quelques jours, le MultiTrac 2 LT est le nouveau nom qui désigne la nouvelle cinématique du vélo. Les points de pivots précédemment sur les haubans sont maintenant sur les bases. La marque indique une réduction de l’anti-rise qui va permettrait un meilleur contrôle lors du freinage ainsi qu’un meilleur soutien à mi-course. Dernière chose qui diffère, le diamètre de la tige de selle est maintenant de 34,9mm afin d’améliorer la résistance du cadre.

Et bien autant le dire de suite, ceux qui sortent le rapporteur et mesurent leur cadre en long, en large et en travers vont être servis ! Ce nouvel Alpine Trail E Bosch embarque les mêmes réglages de géométrie que son frangin musculaire. Vous allez avoir du flip chip à foison permettant jusqu’à 12 configurations différentes pour un même vélo.

Tout d’abord, vous allez pouvoir faire varier la hauteur du boitier de pédalier ainsi que la longueur de bases arrières. Par exemple, vous pourrez dans une configuration avec un boitier bas et des bases longues, obtenir une hauteur de boitier de 347mm et des bases de 443mm. A l’inverse, avec un boitier haut et des bases courtes, vous aurez un boitier à 352mm et des bases de 435mm.

Le dernier point pouvant permettre encore des réglages se fera au niveau du jeu de direction. Un système de cuvettes et d’inserts vont permettre un angle à +/- 0,75°. La valeur initiale étant de 63° (déjà une ouverture très prononcée), vous aurez donc le loisir de changer le comportement du vélo de manière radicale. Pour les valeurs, et étant donné la complexité à vous donner les « bonnes », vous trouverez ci-dessous un tableau :

Alpine Trail E BOSCH - La géométrie

Il est à noter que sur le site de la marque, vous pourrez trouver un tableau interactif pour vous aider à connaître les valeurs en fonction des différents réglages. Il vous faudra par contre prendre le temps d’ajuster et de choisir sa config favorite !

La différence avec l’Alpine Trail E déjà proposé au catalogue du constructeur américain, c’est également le moteur. C’est le motoriste allemand qui va équiper la bête, avec le Bosch Performance CX. La batterie est une PowerTube de grande capacité, avec 750Wh. Le système de rail du motoriste permet de bien maintenir la batterie mais également de rendre facile la sortie et la remise de celle-ci à son emplacement. C’est un point fort lorsque l’on doit faire charger sa batterie en appartement ou bien lors de séjours en montagne, en gîte ou refuge. Vous le savez certainement, le moteur Bosch Performance CX développe 85Nm de couple maximal, et affiche une belle puissance en crête. C’est l’un des moteurs les plus pêchu du marché !

On ne va pas se mentir, Marin Bikes fait résolument des vélos fun, mais la finition n’était pas des plus soignée (j’en parle en connaissance de cause, j’ai un Alpine Trail C2 dans le garage). Mais avec ce nouveau modèle, Marin Bikes arrive avec des intentions de finition qui semblent bien plus hautes. Commençons par les protections, elles sont assez généreuses sur les bases et le hauban, le down tube n’est pas en reste non plus. Avec une belle protection vendue par la marque comme très rigide pour dévier les projections et protéger le cadre.

Les insertions de câbles ont aussi été repensée. Ici, les inserts semblent mieux pensés mais surtout vissés. On voit aussi apparaître la norme UDH sur le triangle arrière permettant d’équipe l’Alpine Trail e Bosch des nouvelles transmissions Sram T-Type. (voir notre vidéo sur le sujet). C’est donc un sacré bond sur plusieurs points que Marin Bikes semble nous proposer sur ce nouveau bike.

Très bonne nouvelle, autant vous allez passer du temps à configurer vos flip chip, autant Marin Bikes vous facilite la vie sur la gamme de ses Alpine Trail E Bosch. Il y aura deux modèles au catalogue pour ce vélo, voyons ça ensemble :

Alpine Trail E1 Bosch

Alpine Trail E1 Bosch – 6299€

  • Fourche : Marzocchi Z1
  • Amortisseur : Marzocchi CR Coil
  • Dérailleur : Shimano CUES 6000 10 vitesses
  • Freins : TRP Slate EVO 4 pistons – Disques de 203mm

Alpine Trail E2 Bosch – 7249€

  • Fourche : Fox 38 Performance Elite
  • Amortisseur : Fox DHX2 Performance Elite
  • Dérailleur : Shimano XT 12 vitesses
  • Freins : TRP DH-R EVO 4 pistons – Disques de 203mm
Alpine Trail E2 Bosch

Marin Bikes conserve la gamme actuelle de VTTAE Alpine Trail E / E1 / E2 équipée du moteur Shimano EP801. La gamme Alpine trail E comptera donc désormais 5 modèles, offrant 2 alternatives supplémentaires à ceux qui préfèrent le moteur Allemand au moteur Japonais.

Des promesses sur l’amélioration du comportement et un grand pas en avant sur la finition ! Nous avions fortement apprécié l’Alpine Trail E2 Shimano. Si le nouveau Alpine Trail E Bosch conserve les gênes Fun de son cousin, en y ajoutant la fougue du moteur Allemand et une qualité de fabrication en hausse, nulle doute que nous allons être en présence d’un VTTAE très intéressant. Le tarif quant à lui est légèrement en hausse (ce qui paraîtrait assez logique). Comme vous vous en doutez, nous serions ravi et curieux de pouvoir mettre le grappin sur cette nouvelle machine, afin d’en vérifier ses qualités sur le terrain.