Nous ne présentons plus la marque Schwalbe, qui a obtenu chez nous le prix de « meilleur combo pneu pour la race » lors de notre méga comparatif de pneu (vous pouvez le retrouver ici : Test Comparatif | 28 pneus VTT enduro à l’essai). Pour ceux qui suivent les courses du championnat du monde de DH et qui font attention aux détails. Nous avons pu remarquer que plusieurs pilotes sponsorisés par la marque Schwalbe roulaient avec des pneus sans nom, mais avec une inscription « First Ride ». Cette inscription représente le fait que ce soit un pneu en cours de développement. Aujourd’hui, le mystère est enfin levé. Schwalbe dévoile fièrement son tout dernier pneu de gravité, conçu avec un objectif clair : « être le pneu le plus rapide au monde. » Bienvenue dans le monde du Tacky Chan.

Schwalbe Tacky chan
Tacky Chan Soft et Ultrasoft
Schwalbe Tacky chan
Tacky Chan Soft and Ultrasoft

En collaboration avec l’équipe de descente Commencal Muc-Off de la Coupe du monde, Schwalbe a mis au point le Tacky Chan, un pneu qui compte déjà à son palmarès plus de 10 médailles d’or en Coupe du monde. Ce pneu incarne l’ambition de Schwalbe de soutenir les meilleurs pilotes du monde dans leur quête de médailles d’or.

Dans ce contexte de recherche de vitesse et d’accroche, l‘objectif du fabricant du pneu est clair : « améliorer son bien connu Magic Mary pour devenir encore meilleur ». Pour autant, ce nouveau pneu n’a pas pour but de remplacer le Magic Mary ou le Big Betty, mais uniquement comme une option supplémentaire lorsque les conditions l’exigent. Cela dit, étant donné que les pneus mentionnés précédemment existent depuis plus de dix ans, le Tacky Chan a également été créé en tenant compte de la nouvelle technique de pilotage, les athlètes d’élite adoptant une agressivité accrue et exigeant donc un soutien et une précision de leurs pneus à la hauteur. Pour cela, 3 ans de développement ont été nécessaire.

Schwalbe Tacky Chan en testcamp
Testcamp avec l’équipe Commencal – Tacky Chan

Un peu d’histoire

L’histoire a commencé en 2020, Schwalbe nous raconte leur projet : le pourquoi et comment ils ont procédés:

« Le pneu doit être rapide, avec un contrôle total et une grande précision. À bord, l’équipe Commencal/Muc-Off autour des pros français de la descente: Myriam Nicole, Thibaut Daprela et Amaury Pierron. Quelques-uns des meilleurs de leur génération. Schwalbe développe les premiers prototypes en quelques semaines. L’idée de base du nouveau pneu est créée dans un modèle 3D. Le profil prend forme : de petites rampes sur les barrettes sont destinées à améliorer les caractéristiques de roulement, et des blocs latéraux 20% plus stables que ceux du Magic Mary augmentent le soutien dans les angles. Le pneu est également doté de crampons en forme de L, d’arêtes de freinage légèrement plus longues et d’une augmentation de 10% de la distance entre les crampons centraux, ce qui permet de réduire le poids. La procédure de création des premiers prototypes est inhabituelle : tout d’abord, les développeurs de Schwalbe effectuent un total de douze « coupes » différentes sur un modèle de Big Betty. Ces modifications permettent de déterminer l’équilibre parfait entre le soutien et la souplesse des crampons latéraux. Et en effet, le Tacky Chan atteint des vitesses plus élevées, tandis que le mordant au freinage est encore plus important.

2021

En route pour la piste : le prototype commence à être testé lors des premières courses et il est vraiment rapide ! Thibaut Daprela le choisit pour le Championnat du Monde 2021. Il roule brillamment lors des essais et des qualifications. Mais ensuite… en course, il chute deux fois. Néanmoins, il sait que le pneu peut atteindre la ligne d‘arrivée victorieux. Ses commentaires : « les gros blocs latéraux sont un peu trop rigides, pas assez flexibles. Plus de contrôle en virage, s’il vous plaît ! »

2022/2023

La prochaine étape est un travail millimétré, effectué par des obsédés du détail : les barrettes d’épaulement seront légèrement plus petites, les arêtes de freinage plus longues d’un millimètre. Les crampons à double encoche augmentent la surface de contact au sol. C’est la révélation. Le pneu célèbre victoire après victoire: Amaury Pierron remporte le classement général de la Coupe du Monde 2022 avec ce pneu. « Nous avons toujours cru que le résultat final serait un succès, mais je me suis senti comme un petit garçon à Noël, quand nous avons reçu les pneus. Le Tacky Chan est le fruit d’‘’un travail acharné, et on le sent vraiment quand on le roule. Avoir cette adhérence et ce contrôle incroyables tout en conservant la vitesse, c’est fou. Nous avons encore repoussé les limites et c‘est vraiment cool », déclare Amaury. Myriam Nicole remporte la Coupe du Monde sur le tristement célèbre Black Snake à Val di Sole. L’une des onze victoires en Coupe du monde du Tacky Chan en 2022, Nicole déclare: »Le Tacky Chan me donne une sensation très directe. C‘est unique d‘avoir un pneu aussi rapide, auquel on peut vraiment faire confiance quand on est à la limite. Sa capacité d’accélération est incroyable. »

Un peu de détails

Extrait du site Schwalbe :

  • Axé à 100% sur la précision : crampons latéraux 10% plus stables que ceux du Magic Mary pour des virages encore plus agressifs
  • Un freinage optimisé grâce aux longues arêtes spécifiques des crampons
  • La zone ouverte entre les deux blocs de crampons rend le pneu intuitif et améliore l’auto-nettoyage
  • Alignement caractéristique des crampons centraux pour un rendement optimal
  • En moyenne 8% plus léger que le Magic Mary

La gamme

Le Schwalbe Tacky Chan est décliné sur les trois carcasses les plus robustes de la marque : Super Trail, Super Gravity et Super Downhill. Elles sont disponibles en gomme Addix Super Soft (violette) sur les trois carcasses et en gomme Addix Soft (orange) pour les carcasses Super Gravity et Super Trail uniquement. Concernant les dimensions, il y a tout de disponible pour le 29″ x 2.40 alors que le 27.5″ x 2.40 est limité à 2 choix.

Schwalbe Tacky Chan
Testcamp avec le team Commencal – Tacky Chan

Schwalbe Tacky Chan – On en pense quoi ?

Difficile de donner un avis sur un pneu sans même l’avoir eu dans les mains. Hormis son nom (pour ceux qui ont la référence) qui annonce qu’il est fait pour être offensif. Le profil général du pneu est plus carré que celui du Magic Mary, qui est relativement rond, ce qui augmente le soutien et l’adhérence du pneu lorsque vous appuyez fort. Cela signifie que le pneu est plus « ON-OFF », il risque d’être encore moins prévenant en cas de décrochage. (Ce que nous avions reproché au Magic mary lors de notre méga test) Ce qui nécessitera du pilote de charger activement le pneu pour qu’il morde et génère de la traction, en particulier dans des conditions difficiles où le sol est instable.

Ce pneu a été développé par Schwalbe à l’aide une Team reconnu, avec des mecs capables de descendre à 45Km/h de moyenne en course. Mais qu’en est-il des riders amateurs, de simples mortels qui cherchent à améliorer leurs performances ? Comment ce pneu vient se placer dans la gamme actuelle et face à la concurrence? Des questions auxquelles nous ne pourrons pas répondre sans avoir tester ces pneus.

Laurent Pichon
Passionné de mécanique et de 2 roues, j’ai touché à la moto d’enduro, de cross et de piste avant de me dédier au VTT. Avec mes petites jambes, je suis plus descente que montée ou alors avec un e-bike! J’aime fouiner un max les nouveautés matos pour en essayer le plus possible et ne garder que le meilleur.