Depuis 2017 et son passage en 29″ le Trek Slash est resté identique, à l’exception d’une légère mise à jour de géométrie en 2019 sur le cadre alu. Il était grand temps de remettre ce modèle emblématique au gout du jour et Trek nous sort le grand jeu avec ce nouveau Slash 2021 !

TREK Slash 2021 – Présentation

TREK SLASH 2021

Depuis de nombreuses années, le Slash (à traduire pas trancher, taillader) est le vélo d’enduro de chez Trek. Et si son petit frère, le Remedy, peut lui aussi prétendre à cette catégorie, le Slash reste le vélo de choix des pilotes pro pour la compétition ou tout simplement les grosses journées de ride en montagne ou bike-park.

Un nouveau cadre

Avec ce nouveau Slash, Trek a revu en profondeur son cadre. La plus grande nouveauté est l’apparition d’une boite de stockage intégrée au tube diagonal aussi bien sur les modèles carbone qu’aluminium (une première mondiale à notre connaissance).


Le Knock Block 2.0 évolue pour proposer plus d’angle de rotation (72° de chaque coté contre 54° pour la première version). Ce petit dispositif qui empêche la « sur-rotation » du cintre en cas de chute permet de protéger le cadre et le poste de pilotage (notamment en prévenant l’arrachement des gaines et durites). Le système n’est pas rétro-compatible mais reste (théoriquement) compatible avec toutes les potences. Et pour les amateurs de X-Up et autres bar spins, le Knock Block est normalement démontable et le cadre possède le dégagement nécessaire au passage du Té de fourche.

Le tube diagonal reçoit une protection intégrale modulaire (la partie supérieure peut se retirer indépendamment de la partie inférieure) et on retrouve aussi une généreuse protection de la base droite.
Toujours dans un soucis de fiabilité le boitier de pédalier revient au standard BSA (boitier à visser). Le passage de gaine se fait toujours en interne, sans guidage, mais avec la technologie Control Freak qui permet une grande polyvalence de configuration de cockpit.

Le vélo reste en boost classique (148mm) qui apporte totale satisfaction selon Trek. Il possède aussi les classique pattes ISCG, un montage de frein post-mount en 180mm natif (et une compatibilité jusqu’à 220mm) ainsi qu’un dégagement pour des pneus de 2,5″. Il est possible de monter des plateau de 28 à 34 dents.
En revanche la tige de selle passe au standard 34,9mm qui permet une meilleure fiabilité sur les tiges de selle télescopiques à grande course. Les versions les plus haut de gamme se dotent d’ailleurs de la toute nouvelle tige de selle Line Elite qui offre jusqu’à 200mm de débattement.
Trek annonce enfin que la version carbone sort à 2450gr ce qui en fait un des cadres les plus légers de sa catégorie.

Côté suspensions

Le nouveau Slash gagne 10mm de débattement pour passer à 160mm arrière et 170mm avant (avec une compatibilité annoncée jusqu’à 180mm). Il se classe donc dans la catégorie des gros enduro, comme la majorité des ses concurrents. La cinématique a été entièrement revue et la majorité des modèles se parent d’un nouveau RockShox Super Deluxe Ultimate Thru Shaft développé exclusivement pour la firme du Wisconsin.

Ce modèle spécifique se dote de quelques particularités: la molette de rebond est numérotée afin de faciliter les réglages, la position ouverte dispose de 3 réglages de compression basse vitesse afin de s’adapter rapidement au plus grand nombre de terrains. De plus le setting hydraulique et les volumes des chambres positives et négatives (ajustables via des tokens) ont été travaillés pour exploiter au mieux ce nouveau cadre.

Cet amortisseur en 230×62,5mm pourra être remplacé par de nombreux modèles 2021 disponibles à la vente au détail. Seul le Super Deluxe Air classique est confirmé comme non compatible à cause du levier de blocage qui viendrait toucher le cadre. Ce nouveau Slash est annoncé comme parfaitement compatible avec les amortisseurs à ressort, en raison d’une cinématique plus progressive.

Géométrie

Voici en détail la géométrie du nouveau Slash et les principales évolutions, comparé au modèle précédant. Sur le papier cette géométrie est parfaitement dans l’air du temps. Plutôt agressive sans tomber dans l’excès, elle permet de supposer que le Slash sera une monture destinée à du ride plutôt engagé, mais facile à prendre en main.

Avec ce nouveau Slash, Trek suit la tendance du lower, longer, slacker (comprendre plus bas, plus long et plus ouvert) très à la mode ces dernières années.
Comparé au modèle carbone du millésime précédent, l’angle de direction s’ouvre de 0,6°, le tube de selle se redresse de 2° et le reach gagne 20 à 30mm selon la taille. Pour autant la firme américaine assure que la position du rider ne change pas sur le nouveau Slash en raison des potences de 35mm présentes d’origine sur l’ensemble des tailles.
De plus la taille ML est désormais disponible sur l’ensemble de la gamme. Pour rappel il s’agit d’une taille M rallongée pour les riders qui voudraient un vélo plus extrême sans pour autant devoir passer au L ou pour les riders à cheval entre deux tailles.
En revanche Trek conserve le Mino Link qui permet de légèrement modifier la géométrie (position Low d’origine)
On note aussi l’augmentation de l’insertion maximale de la tige de selle pour permettre d’utiliser des de tiges de selle à débattement plus important.

Gamme et Project One

Ce nouveau Slash est éligible au programme Project One. Sous ce nom se cache le programme de personnalisation de Trek. Le principe est simple: sélectionnez votre modèle, choisissez la combinaison de design et coloris qui vous plait le plus parmi les options proposées puis piochez dans les options disponibles pour réaliser votre montage de rêve. Et vous voilà propriétaire d’un vélo unique et totalement personnalisé !

En plus de cette option destinée aux montages les plus luxueux, le Slash est proposé en six montages: deux avec le cadre aluminium pour la version 7 et 8 à 2999€ et 3499€, et quatre en carbone dont le 9.7 à 4499€, le 9.8XT et le 9.8GX à 6599€ puis le haut de gamme 9.9 à 8499€.

Les modèles 7 et 9.7 se dotent de suspensions entrée de gamme (respectivement RS Yari et Fox 36 Rythm), de transmission NX/GX et freins Code R. Les roues et périphériques sont ceux de la gamme Bontrager Line Comp, sauf la tige de selle qui provient de TransX. Le modèle 8 se voit doté d’une transmission tout GX et de meilleures suspensions (fourche Lyrik RC et amortisseur Super Deluxe Ultimate) mais conserve sinon la même fiche produit.

Le modèle 9.8 existe en version GX ou XT. En dehors de la transmission et des freins (G2 RSC ou SLX 4 pistons) l’équipement est identique avec une ZEB Select + et un Super Deluxe Ultimate. L’ensemble des périphériques sont des Bontrager Line Elite en carbone, de même que les roues. Enfin le modèle 9.9 passe à la vitesse supérieure avec une Zeb Ultimate, une transmission XO1 et des freins Code RSC.

TREK Slash 2021 – On en pense quoi ?

Alors que le Slash commençait à se laisser dépasser par la concurrence, Trek frappe un grand coup avec cette mise à jour. En plus de ce qu’on attend désormais classiquement, des montages réfléchis qui tapent dans les dernières nouveautés, une géométrie actuelle et de beaux coloris, Trek nous inonde de bonnes surprises comme son système de rangement, des protections de cadre judicieusement surdimensionnées et une cinématique modernisée.

Sur le papier ce nouveau Slash n’est pas le plus extravagant des enduros modernes mais se pose comme un solide prétendant au titre de « best-seller », surtout que la géométrie de ce nouveau Slash se radicalise sans devenir extrême, à l’image du Commencal Meta AM que nous vous avons présenté il y a quelques semaines . Ce qui laisse présager qu’il restera sûrement exploitable par le commun des riders. A la rédaction nous n’avons qu’une hâte, celle de pouvoir passer derrière son guidon et voir ce qu’il vaut sur le terrain.

+ d’infos sur le site de Trek-Bikes

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici