Le nom Bontrager vient du pilote moto Keith Bontrager qui fût un des pionniers dans le développement du VTT. Il a créé sa firme qui fût ensuite rachetée par le géant du Wisconsin, Trek. Parmi les composants Bontrager, les pneumatiques comptent une gamme variée pour matcher avec les divers VTT de la gamme Trek. Les Bontrager Team Issue SE6 sont les plus agressifs des modèles enduro et donc les plus à même de rivaliser avec les concurrents de notre comparatif. Place au test pour voir ce qu’ils ont à proposer !

BONTRAGER TEAM ISSUE SE6

Pneus VTT Enduro
Prix : 74,99€
Poids : 1 127g

Les pneumatiques Bontrager sont peu montés en aftermarket et surtout présents en monte d’origine sur les vélos de la célèbre marque Trek. Les Team Issue sont les pneus VTT Enduro de la gamme et la version SE6 se veut la plus agressive. Les SE6 n’existent que dans une seule déclinaison : en 29 pouces et en largeur de 2.5, un format idéal pour l’enduro ! Nous avions déjà essayé les SE5 à vocation terrain sec sur le Trek Slash. Les SE6 ont un programme plus polyvalent. Ils sont affichés à un tarif dans la moyenne de prix de notre comparatif : 74,99€

Bontrager SE6

La technologie de carcasse du SE6 est dénommée Core Strenght. Selon Bontrager, il s’agit d’une carcasse renforcée par des inserts en Nylon assez légers mais suffisamment costauds pour assurer à la fois la bonne durabilité du pneu et un bon support en descente lorsque ça va vite.

Bontrager SE6

Il en va de même pour la gomme employée sur le SE6 qui n’en est pas moins technique. Elle se nomme TM-Grip et est prévue pour optimiser la traction. Les flancs sont en composé bi-gomme assez tendre. La construction globale est en composé 120 TPI.

Bontrager SE6

Le dessin des crampons est particulier. A l’instar des célèbres 4-4-2 en football, les crampons du SE6 sont rassemblés en 2-2-3 au niveau central pour assurer une traction optimale. A en croire le discours commercial, le Team Issue SE6 grimpe tel un alpiniste avec ses piolets !

Bontrager SE6

Bontrager Team Issue SE6 – Sur le Terrain

Tout d’abord, le gabarit des Bontrager est assez classique pour un 2.5. Un largeur qui met visuellement en confiance pour attaquer et qui ne fait pas peur pour les ascensions. Les pneus Bontrager montrent des crampons plutôt saillants et assez espacés.

Aller go ! On commence avec des belles et longues montées. Le moins que l’on puisse dire est que le faible poids des Bontrager prodigue de belles prouesses. Les pneus montent super bien et permettent de vraiment enquiller les bornes sans arrière pensée. On est dans le haut du panier sur le rendement, juste légèrement en dessous des Pirelli et des Vittoria. La qualité de traction dont ils font part leurs offrent un bon bilan en montée avec de la polyvalence en perspective puisque ce sont des pneus qui motricent bien sur mouillé et ne collent pas trop.

pneu Bontrager SE6 Action

La prise en main en descente est immédiate mais le SE6 a fait débat dans l’équipe de test. Le grip est au rendez-vous mais a été plus difficile à appréhender pour Jérôme et pour moi ! En monte avant, le pneumatique travaille bien et met en confiance pour attaquer et mettre de l’angle. Le décrochage est assez sain et prévenant. En monte arrière, le SE6 marche aussi très bien avec un combo de pneus qui reste bien au sol au freinage. Le compromis entre tendreté de gomme et rendement est là aussi assez pertinent car ces pneus ne donnent pas du tout l’impression de faire perdre de la vitesse en descente, même sur une piste avec peu de pente. Avec une carcasse dans la moyenne haute de rigidité, les SE6 ne se tordent pas sous les gros appuis.

Un peu comme pour les Michelin mais de manière tout de même moins marqué, les Bontrager s’accommodent bien d’un pilotage fin et précis avec des trajectoires bien définies. Les pilotes qui comme Jérôme ou moi, corrigent leurs lignes en cours de virage auront besoin d’une vraie phase d’adaptation avec pas mal de jardinages. Le grip est présent donc, mais nécessite d’avoir des trajectoires au cordeau ! Le belle polyvalence D+/D- de ce combo Bontrager permet aux SE6 d’avoir la 2ème meilleure note globale du comparatif mais cet aspect plutôt exigeant leur aura fait perdre de peu le label du meilleur combo les plus polyvalents.

Les SE6 se roulent avec une pression classique pour un fonctionnement optimal, soit aux alentours de 1,5 bars pour mes 80kg.

Solidité et usure

Aucune crevaison ne fut à signaler sur les Bontrager malgré leur faible poids. Un bon point ! L’usure est normale et la carcasse suffisamment rigide pour s’attaquer à de l’enduro de montagne.

Bontrager TEAM ISSUE SE6 – c’est l’heure du bilan

Notes Bontrager Team Issue SE6

Les SE6 sont une réelle surprise ! Ils nous ont impressionné par leur prestation globale ultra homogène et polyvalente. Sans atteindre les extrêmes du comparatif, l’accent est mis sur le grip et le compromis idéal pour le rider en quête d’une monte de pneu à tout faire. Avec un prix dans la moyenne, ce combo Team Issue SE6 fait parti du peloton de tête de ce comparatif XXL ! Ils ont montré de grandes qualités mais ont également divisé les testeurs sur leur côté exigeant qui semble nécessiter un pilotage précis. Ils n’en reste pas moins la 2ème paire la mieux noté du comparatif.


Top

+ Polyvalence
+ Solidité
+ Poids
+ Grip
+ Rendement


Flop

– Peut se montrer exigeant pour certains pilotes

Arthur Wettling
Peepooodo pour les intimes ! Profond déconneur dans l’âme, je sais être sérieux quand on commence à parler crampon et suspension. Je vais généralement à l’essentiel dans mes tests car la pratique du vélo est pour moi une chose simple et évidente !