La marque Scor est une marque encore très jeune. Elle a vu le jour dans les bureaux de la marque BMC et a débarqué il y a maintenant deux ans avec le 4060. Une plateforme VTT et VTTAE déclinée en Short Travel et Long Travel et on doit bien avouer que le 4060 a fait mouche du premier coup ! On s’attendait évidemment à ce que la marque Suisse étoffe sa gamme et c’est chose faite avec un tout nouveau petit trail : le Scor 2030 ! J’ai pu en prendre les commandes en avant-première pour vous faire découvrir ce nouveau VTT en détail…

Scor 2030 – Présentation

VTT Trail
Débattement 120mm/140mm
Prix de 4 999€ à 8 999€
Testé par Max

Le nouveau Scor 2030 est un VTT trail à débattement court. Plus court que le 4060 ST qui lorgne finalement plus vers le All-Mountain que le Trail. Ce nouveau 2030 propose un débattement arrière de 120mm et 140mm à l’avant et comme sur le reste de la gamme, le châssis est intégralement en carbone et équipé de roues 29″. Son nom « 2030 » fait référence à son débattement arrière ainsi qu’à la possibilité, en modifiant la course de l’amortisseur arrière, de le passer en 130mm de débattement. Comme son grand frère le 4060 que l’on peut passer de 140 à 160mm. Pour faire cette modification, il faut retirer des cales dans le corps de l’amortisseur. Une opération qui peut-être réalisée lors de l’entretien des suspensions et qui ne se fera donc pas à la volée.

Scor 2030 Présentation

Esthétiquement, il faut clairement avoir l’œil affuté pour voir les différences avec le 4060. Hormis un cadre plus aéré au niveau de l’amortisseur, la cinématique et le look restent similaires. Les couleurs ont du peps et les lignes sont épurées ! Scor a donné une vraie identité visuelle à son premier modèle et le 2030 y reste fidèle !

Le 4060, qu’on vous a présenté en essai précédemment, embarque une box sous le downtube qui permet d’y ranger un petit accessoire et une patte de dérailleur. Celle-ci est plutôt exposée et peu spacieuse. Sur le 2030, elle est bien plus accessbile puisqu’elle se situe sur la partie supérieur du downtube et donne accès à l’intégralité du cadre carbone. On peut donc y ranger bien plus d’équipements et d’outils dans la pochette en forme de trousse étanche fournie avec le vélo. Elle permet d’éviter les bruits indésirables et de protéger le cadre.

Désormais l’arrière du basculeur est plein, ce qui permet de limiter l’intrusion de la boue et d’éviter que la saleté stagne derrière l’amortisseur, comme c’est le cas sur le 4060. La marque à visiblement pris en compte les retours qui lui ont été fait.

Géométrie

Scor 2030 Présentation

Comme sur tous les Scor, le 2030 utilise une cinématique à point de pivot Virtuel avec 2 biellettes (haute et basse). Avant de parler chiffre, il est important de préciser que le vélo est équipé de coupelles de direction ajustables permettant de faire varier l’angle de direction de 1°. La version Slack est la version la plus ouverte et la version Steep la plus fermée. En position Slack, on retrouve la même ouverture d’angle de direction que le 4060ST : 64.5°, ce qui est bien généreux pour un VTT de « seulement » 120mm de débattement arrière. On retrouve un empattement global de 1207mm en taille 457 (M), des bases arrières bien courtes de 429mm et un Reach de 457mm (comme sa taille l’indique). Le 2030 est proposé en 5 tailles avec l’ajout d’une taille intermédiaire M/L.

Scor 2030 Géometrie

La gamme

Scor 2030 La gamme

Les nouveaux Scor 2030 sont proposés en 3 versions différentes : NX, GX et X01. La gamme débute à un tarif de 4 999€ et le haut de gamme s’échange contre 8 999€. Sur tous les modèles, on retrouve des freins Sram Code, ce qui pourrait paraitre démesuré pour un 120mm, mais vous verrez par la suite que pas vraiment… Les deux premiers modèles sont équipés de suspensions de chez Rockshox avec une Pike en 35mm de diamètre à l’avant et un amortisseur Deluxe à l’arrière. Pour le modèle le plus haut de gamme, on retrouve un ensemble Factory de chez Fox couplé à des roues en carbone DT Swiss. Retrouvez juste en dessous une synthèse des équipements de chaque modèle :

2030 NX – 4 999€

Scor 2030 NX

2030 GX – 6 999€

Scor 2030 GX

2030 XO1 – 8 999€

Scor 2030 X01

Scor 2030 – L’essai terrain

Pour l’essai de ce tout nouveau Scor 2030, nous prenons la direction des Vosges et plus précisément de La Bresse. L’équipe de chez Scor nous y attend dans deux énormes chalets en rondins. Dès notre arrivée nous sommes directement plongés dans l’ambiance vosgienne ! Lors de notre accueil, Scor ne nous a volontairement pas communiqué l’intégralité des informations sur ce nouveau 2030. Avant de partir rouler nous connaissions simplement le débattement, l’angle de direction et de brèves petites infos, histoire de ne pas s’attarder sur les chiffres mais directement sur les ressentis ( et c’est ce que j’aime).

J’ai pu rouler une journée complète au guidon du nouveau Scor 2030. Au programme : matinée à la pédale et après-midi shuttle ! Oui oui j’ai bien dit shuttle ! Surprenant comme programme pour un vélo en 120mm vous me direz. Mais cela n’annoncerait il pas un potentiel insoupçonné en descente ? Je garderai un peu de suspens… Au total, j’ai pu réaliser environ 700m de D+ à la pédale et 3000m de D-. Une bonne petite base pour se faire une première idée sur la machine.

Scor 2030 Setting

Avant d’attaquer, il faut régler sa machine. J’ai roulé sur un vélo en taille 457mm soit la taille M. Comme indiqué dans la partie géométrie, Scor a décidé d’ajouter une taille sur le nouveau 2030 avec un grand M (477mm) et un petit M (457mm). Ce qui est parfait pour moi quand avec mon petit mètre soixante huit, je suis pile entre le S et le M et je dois souvent choisir entre stabilité ou maniabilité. Pour réaliser le setting des suspensions, je me suis laissé guider par les recommandations constructeur pour la fourche, et mis la pression nécessaire pour avoir environ 25% de SAG sur l’amortisseur arrière. Une fois le vélo réglé et ajusté, il est temps de rejoindre les singles et la mousse vosgienne !

Dans le D+

Lorsqu’on parle d’un vélo de trail en 120mm, on a des attentes quant à ses capacités à grimper. Je tiens tout de même à préciser que cela fait un moment que je n’avais pas posé mes fesses sur un si « petit » vélo. Et bien pour être tout a fait honnête j’ai clairement été bluffé par la sensation de rendement que procure le 2030. Il rend très bien l’énergie que l’on fourni sur les pédales et permet de grimper à bon rythme. Ce n’est pas le plus confortable, ne vous attendez pas à vous assoir sur un canapé. Les suspensions absorbent les petits chocs mais reste assez fermes. Le 2030 se montre assez rigide verticalement mais il est très dynamique.

Scor 2030 Action

L’avant du vélo est très léger, la direction est directe et réactive, c’est un vélo qui se montre dynamique et vif en montée ! Il donne l’envie sans cesse de pousser sur les pédales et de jouer avec le terrain ! Dans les parties les plus techniques et raides, il m’a fallu compenser légèrement ma position pour garder la roue avant au sol. Cela peut se révéler être un avantage lorsqu’on aime jouer sur les sentiers techniques à la montée, mais les moins expérimentés pourront peut être perdre un peu de contrôle. Sinon, il est très facile de passer des épingles et passages trialisants à la montée.

Scor 2030 Action

Concernant le choix de pneumatiques (Rekon à l’arrière et Dissector à l’avant), ce sont des pneus très roulants et ça se ressent au pédalage. Le vélo conserve très bien sa vitesse et on a clairement pas la sensation d’être collé. J’étais inquiet par ce « petit » Rekon à l’arrière qui a première vue n’inspire pas vraiment confiance, surtout quand on a l’habitude de rouler des gros pneus enduro. Mais j’ai été assez surpris par la motricité du Rekon sur le sec. Le grip est bon et je n’ai pas eu la sensation d’en manquer à l’arrière. Je serai curieux de voir si le Rekon conserve du grip dans des conditions plus grasses et humides.

Dans le D-

« Un vélo de trail pensé comme un enduro ! » c’est le discours des gars de Scor… En montée, le 2030 se débrouille super bien mais j’avais hâte d’attaquer dans la pente pour vérifier ces belles promesses. Les sentiers que nous avons roulé étaient naturels et plutôt typés enduro. Pas de gros sauts au programme, ni de portions très rapides avec d’énormes compressions mais des parties assez raides et naturelles !

Scor 2030 Action

Lorsque la pente s’inverse, on ressent très rapidement le dynamisme du vélo. Le 2030 a du caractère ! Il se montre très vif et dynamique sous les appuis. Il est très facile de changer de direction, de le mettre en travers dans les singles, de sauter et tirer peu importe ce qu’il y a sur le chemin. Disons le clairement, dès les premiers mètres on sent qu’on est sur un vrai play bike!

Au départ J’étais dubitatif sur la résistance du Rekon. J’ai donc fait les premières descentes en sur-gonflant l’arrière. Mauvaise idée avec la rigidité du 2030, j’avais la sensation de rebondir sur les obstacles. Avec une pression plus normale c’était bien mieux et finalement je n’ai pas eu de crevaison à déplorer. En descente le grip sur l’angle offert par le Rekon n’est pas le meilleur, mais le Dissector à l’avant permet d’avoir confiance. Le combo de pneus est donc assez polyvalent mais pourrait être plus grippy.
J’écris plus haut que le 2030 ( et les Scor en général) a une certaine rigidité en verticale, je me dois de vous expliciter cela. C’est frappant lorsqu’on roule un Scor, les vélos sont très rigides verticalement mais assez souples latéralement. Le triangle arrière se déforme et permet d’ancrer bien plus facilement le vélo dans les courbes et virages. Une fois que l’avant est passé, il suffit de pousser sur les pédales pour que le vélo épouse la courbe et conserve de la vitesse. Cela donne la même impression que de carver en ski (pour les skieurs qui nous lisent). Ce trait de caractère est une volonté de Scor, et c’est plutôt bien étudié car on ne perd pas d’énergie au passage (comme ça pourrait être le cas avec un arrière trop souple). Il en découle une facilité à mettre de l’angle au guidon du 2030.

Scor 2030 Action

Au freinage, je n’ai pas senti de manque de puissance avec les Sram Code et j’ai trouvé qu’ils collaient parfaitement avec le petit Trail. On prend très facilement de la vitesse et de l’aise avec ce nouveau Scor 2030, et les Code offrent une belle puissance pour stopper ce petit missile !

Le 2030 procure également la sensation d’avoir bien plus de débattement que ses 120mm. La suspension arrière est très progressive et je n’ai jamais senti l’amortisseur talonner même dans les traces enduro que nous avons roulé ! Nous avons pu poser nos crampons sur le bikepark de La Bresse et pour le coup lorsque cela devient rapide et cassant, on sent les limites de la machine. Le vélo encaisse convenablement mais lorsque ça devient trop gravity, il faut tout de même compenser physiquement et techniquement pour tenir le cap sans s’en coller une ! Evidemment qui dit trail bike dit petit sentiers naturels et sinueux. Nous avons pu ( pour mon plus grand plaisir) enchainer des traces gorgées d’épingles toutes plus serrées les unes que les autres ! Et j’ai été agréablement surpris et heureux de voir à quel point il était facile de réaliser des nose-turn avec ce 2030. On bascule son poids vers l’avant sans trop d’effort et l’arrière suit naturellement, c’est un vrai plaisir ! Cela permet d’enchainer les traces sinueuses avec un grand smile !

Scor 2030 Action

Sur les sauts, je me suis fait surprendre plusieurs fois à me mettre des longs de l’espace tellement il renvoie d’énergie à l’impulsion. En l’air, il est bien équilibré et se montre hyper maniable. J’ai pris énormément de plaisir au guidon de ce nouveau Scor 2030, c’est un vélo qui procure du plaisir, du fun et qui invite à jouer en permanence avec le terrain !

Scor 2030 – C’est l’heure du bilan

Le Scor 2030 est un vrai play bike ! Il semble parfait pour les amoureux de sentiers naturels et montagneux. Il est, selon moi, le parfait compagnon pour ceux qui adorent avaler du dénivelé sans pour autant sacrifier le plaisir à la descente. Le 2030 se montre vif, dynamique et fun ! Il a de très bonnes capacités à grimper comme à descendre et cela fait de lui un vrai couteau Suisse ! Sa polyvalence fait de lui un vélo de choix et je suis personnellement à 2 doigts de craquer pour faire de ce Scor 2030 mon vélo de tous les jours, c’est dire ! Je changerai simplement le pneu arrière et rien d’autre… Scor fait une fois de plus mouche avec ce petit Trail bien pimenté !


Top

+ Dynamisme
+ Rendement
+ Polyvalence
+ Générateur de plaisir intense


Flop

– Choix du pneu arrière discutable


Maxime Martin
Originaire des Alpes, j'ai un amour fervent pour le bucheronnage, j'apprécie tester le matos dans toutes les conditions, même les plus extrêmes !