Fondée en 1919, Lazer Sport est l’une des plus anciennes marque de casques au monde. La marque Belge est d’ailleurs très réputée dans le milieu du cyclisme route mais il faut l’admettre un peu moins répandue dans le monde du VTT. Lazer propose pourtant une large gamme dédiée au mountainbike dont un modèle intégral pour la pratique enduro auquel nous nous intéressons aujourd’hui. Que vaut le Lazer Cage face à la concurrence ? Vous trouverez la réponse dans l’essai du jour.

LAZER Cage : Casque Intégral enduro

Casque Full Face enduro
Poids : 830g (taille L)
Prix : 279,99€

Retrouvez nos avis sur la concurrence dans notre comparatif de casque VTT Enduro

Look / Finition

Même si il reste assez subjectif, le look est un critère important au moment de choisir son nouveau couvre chef. Celui du Lazer Cage est plutôt réussi. Il est assez sobre et passe partout, surtout dans cette version noir mat. La mentonnière s’intègre bien à l’ensemble du casque qui fait assez agressif avec la visière fixe dans le prolongement de la coque. On peut lui voir un petit air de Fox Proframe…

Niveau finition, le Cage est assez bien réalisé. L’intérieur de la mentonnière est recouvert d’une gomme assez épaisse, la coque extérieur ne porte pas de défaut majeur et la mousse interne EPS est bien camouflée. Seule la visière en plastique dur et d’une couleur très légèrement différente de la coque sont un peu moins valorisante. Les mousses internes sont assez qualitatives. La couleur vert clair des mousses ajoute un peu de pep’s mais s’avère assez salissante.

LAZER CageSur le terrain

Confort

Lazer a fait le choix de proposer le Cage en 5 tailles, allant du XS au XL et couvrant des tours de tête allant de 52 à 62 cm. Cependant, il n’est pas pourvu de serrage occipital et seul 2 jeux de mousses de joues (d’une épaisseur différente) sont livrés avec le casque et permettent d’ajuster au mieux son couvre chef. Il peut donc bien vous aller, ou pas du tout. Nous avons d’ailleurs expérimenté cela au sein de l’équipe puisque Nathan, qui rentre pourtant dans la plage de la taille L avec un tour de tête de 59 cm, n’a pas pu tester le Cage car il flottait littéralement à l’intérieur. J’ai donc dû prendre le relais avec ma grosse tête de 60 cm de circonférence…

Proposer un casque enduro sans réglage occipital a certainement des avantages. J’y vois par contre un inconvénient : le confort et le maintien du casque sera très variable d’un rider à l’autre, contrairement à un casque de DH qui comporte plus de moelleux avec des mousses épaisses qui peuvent mieux s’adapter. Pour mon cas, le Cage assure un maintien extra ! Niveau confort, ça pourrait être top mais un léger point apparaît rapidement sur le milieu du front générant au bout de quelques heures un bon mal de crâne. Dommage car les mousses sont très confortables.

Niveau ventilation, on est bien servi ! la mentonnière est très ouverte, aérée et ne donne pas de sensation d’étouffement ni de gêne. La ventilation globale est bien travaillée et permet une bonne régulation de la température (moi qui chauffe quand même pas mal)

Protection

Sur le papier, c’est niveau protection que le Cage fait carton plein ! Il reçoit toutes les homologations nécessaires, y compris le norme ATSM 1952 portant sur la norme des casques de descente VTT. De plus, le Lazer Cage est le seul casque intégral à décrocher le score maximal de 5 étoiles au « crash test » Virginia Tech. (Un organisme 100% indépendant)

C’est donc logiquement l’un des casques les plus sécurisant du marché ! Pas de Mips sur ce modèle pour protéger des impacts rotationnels, c’est le système KinetiCore qui s’en charge. C’est directement la coque interne qui est travaillée avec des blocs de mousses EPS baptisés Zones de déformation contrôlée qui, comme leur nom l’indique, se déforment sous l’impact et dispersent l’énergie qui aurait normalement atteint le cerveau du cycliste.

Seule petite ombre au tableau, comme sur le Endura MT500, il m’est possible de lever la mentonnière jusqu’au nez en poussant vers le haut sur la mentonnière. C’est moins sécurisant qu’un casque fermement verrouillé.

Aspects pratiques

Le Fidlock sur la sangle de blocage est appréciable de part sa simplicité et sa rapidité d’exécution. L’opération peut même se faire en roulant. Selon Lazer, la visière fixe est un atout pour la sécurité car il permet de glisser lors de l’impact. Par contre, on ne peut ni l’ajuster, ni mettre un masque en dessous.


LAZER Cage : C’est l’heure du bilan !

Le LAZER Cage Kineticor est assez surprenant. Léger, bien ventilé, bien fini et au style plutôt réussi, il apporte une protection maximale. Il coche de nombreuses cases mais manque un peu de possibilités d’ajustement et pourrait donc ne pas aller à tout le monde.

Hugo Rodriguez
Je suis le doyen et aussi fondateur de la Team. J'ai le Bike dans la peau et j'adore tester et expérimenter tout ce qui me passe entre les mains. Je suis pas le plus technique ni physique des pilotes de la Team mais vous pourrez compter sur mon pointillisme exacerbé.