Nous avions pu nous délecter des excellentes capacités du Scor 4060 dans sa version gros enduro lors de notre test de 2021. C’est maintenant au tour du modèle à débattement court, le Scor 4060 ST, de passer à l’épreuve du test approfondi. Avec le 4060 LT, la marque suisse avait su nous séduire dès sa première mouture. Un vélo racé, très polyvalent et au tarif plutôt agressif. Depuis notre premier test, un an et demi s’est écoulé et le marché a encore changé. Alors, qu’en est-il du ST face à la concurrence ? A-t-il un caractère et des qualités différentes face au LT ? C’est ce que nous allons voir !

SCOR 4060 ST GX

VTT Trail/All Mountain
Débattement de 150 /140 mm
Poids 14.23 Kg | Prix 6899€
Testé par Hugo et Arthur

Si la marque a récemment sorti un modèle Trail baptisée 2030, le Scor 4060 est la plateforme enduro/all-mountain de la marque suisse. Il s’agit pour rappel de la marque orientée gravity née dans les bureaux d’études BMC dont les gènes initiaux sont plutôt XC. La marque a vu le jour il y a 2 ans environ et propose au catalogue le 4060 en version électrique ou musculaire, avec 2 versions de débattement possible sur un même cadre. Un 160mm appelé LT déjà testé et approuvé par nos soins et un 140mm appelé ST ici présent. Il s’agit pour ce dernier d’un vélo Trail/All Mountain en 140mm de débattement arrière et 150mm devant. Le vélo a des roues de 29 pouces, dispose d’un flip chip pour switcher entre les versions ST et LT et d’un angle set pour faire varier l’angle de chasse. Le 4060 n’est disponible qu’en carbone, soit en kit cadre, soit en montage complet. Le kit cadre vaut 2999€ et le vélo complet commence à 4699€ en montage NX et suspensions Rockshox Select et culmine à 6899€ avec notre version de test en montage GX et suspensions Ultimate.

Lire l’essai du Scor 2030

SCOR 4060 ST

Le 4060 ST utilise donc exactement la même plateforme que le LT mais voit son de débattement arrière diminué de 20 mm. Exit les fourches en 38, place à une Lyrik plus light et ses plongeurs de 35 mm ! La marque revendique son 4060 ST comme un vrai playbike orienté pour le plaisir pur et le fun. Ils proposent toujours un partenariat avec Slicy pour protéger le bike de série avec des kits totalement personnalisables pour rendre votre machine unique.

L’équipement

SCOR 4060 ST

  • Fourche Rock Shox Lyrik Ultimate 150mm
  • Amortisseur Super Deluxe Ultimate
  • Dérailleur SRAM GX
  • Shifter SRAM GX
  • Cassette SRAM GX
  • Pédalier SRAM GX
  • Roues DT Swiss XM 1700
  • Pneus Maxxis Assegai 2.5 Exo+ maxterra / Dissector exo+ 2.4 maxterra
  • Freins Sram Code RSC Ultimate
  • Disques SRAM 200 mm / 180 mm
  • Tige de selle Bike Yoke Divine 160mm
  • Selle WTB Silverado Titanium
  • Cintre Scor carbone 800mm
  • Potence Burgtec enduro Mk3

Nous sommes donc en présence de la version light du 4060 avec un montage parfaitement dans la logique d’un All Mountain. La Lyrik permet un poids contenu mais reste une fourche bien capable. L’amortisseur à bonbonne promet de ne pas trop se dégrader avec la chauffe des longues descentes et les freins Sram Code Ultimate sont parfaitement dimensionnés pour le programme. Le rapport qualité/prix du montage est plutôt bon pour du carbone en suspensions haut de gamme. Les roues sont également qualitatives niveau roulements, matériaux et conservent un poids très correcte. Bref, on a hâte de passer à l’essai terrain pour voir ce que ça donne !

Les chiffres

SCOR 4060 ST géo

La cinématique est de type point de pivot virtuel avec un triangle arrière en une seule pièce et 2 biellettes, une inferieur en aluminium et un basculeur en carbone. La géométrie est plutôt dans la norme mais peut se modifier avec le jeu de direction qui peut se retourner en mode Slack et ainsi passer de 65.5° d’angle de direction à 64.5°. Le Flip chip permettant de passer d’un vélo ST à un LT peut également se basculer sans changer d’amortisseur. On garde alors les débattements du modèle ST mais la géométrie évolue encore un peu plus. D’origine, le vélo est livré avec le jeu de direction sur Sleep et le Flip chip sur ST. Nous avons essayé toutes les configurations possibles et avons préféré rouler le vélo dans sa version la plus ouverte (Flip chip sur LT et angle set au plus ouvert). Pour le reste des valeurs, le vélo reste assez compact avec un empattement de 1223mm sur la taille M et des bases ultra courtes de 433 mm.

Look et Finition

Look

SCOR 4060 ST

Le Scor 4060 a un look jeune et frais avec son coloris rose matte ultra moderne ! Il est plutôt amusant de constater que la gente féminine de nos entourages respectifs aura été sous le charme de ce Scor ! Pour la gente masculine, le coloris a plutôt divisé mais avec Hugo nous l’avons trouvé original et bien sympa tout de même. Surtout avec l’ensemble de composants noirs montés dessus, le cadre ressort super bien. On dirait un petit bonbon ! La forme du cadre fait moderne et le look global du vélo reprend celui du LT. Le kit de personnalisation Slicy vient donner une pointe de folie en plus sur le top tube, bien que ce Scor rose n’en manque pas.

Finition

SCOR 4060 ST détails
SCOR 4060 ST détails

La finition est plutôt qualitative chez Scor avec pour commencer, une peinture de bonne facture. Aucun éclat à constater durant notre essai et une bonne résistance aux micro rayures. Les kits Slicy spécialement développés pour personnaliser le bike permettent en plus de protéger ce dernier comme il se doit ! Pour ce qui est du reste, on à affaire à une qualité de finition très correcte. Le passage des gaines et durites est très propre et aucun bruit n’est à déplorer à l’usage. La base arrière est protégée des agressions potentielles de la chaîne. Le down tube se voit lui aussi paré d’un bon pad de protection pour éviter les accrocs avec les cailloux.

SCOR 4060 ST détails
SCOR 4060 ST détails

Seul petit point un peu étrange, la petite mousse au pied de l’amortisseur qui a fait son apparition (non présente sur notre LT de test), rien de méchant mais peu conventionnel puisqu’elle touche le plongeur de l’amortisseur. Attention donc au cas où des cailloux viendraient s’y loger. Le vélo dispose évidemment toujours de sa boîte de rangement sous la partie basse du downtube. Cette dernière est pourvue d’une patte SRAM UDH en rab directement vissée dans le cadre, la classe !

SCOR 4060 ST – Place à l’action

Position

SCOR 4060 ST action

On est parti pour un moi set demi d’essai de ce Trail Scor ! Rien à signaler comme pour le grand frère LT. On se sent très vite bien dessus avec un poste de pilotage bien positionné et ergonomique. Le seul petit bémol est la tige de selle télescopique en 160mm. Ce peut être parfait mais pour les gars comme moi qui sont entre le M et le L, c’est vraiment short sur un M. Du coup on se retrouve à sortir énormément la tige du cadre et à perdre un peu d’espace entre les jambes en descente. Mis à part cela, le vélo taille plutôt bien et on s’est senti à l’aide dessus avec Hugo qui mesure 1m78 (1m79 pour moi). On se sent un peu plus sur l’avant quand même que sur le LT, ce qui est plutôt logique.

Ergonomie

Le cadre Scor propose une boîte de rangement sous le down tube. Elle est un peu à la merci de la boue mais permet quand même d’emmener quelques outils/patte de dérailleur bien rangés. C’est une box un peu étriquée et moins bien étudiée que sur le nouveau 2030 ! Le cadre et son look ramassé dispose d’un support de porte accessoire sous le top tube. Le centre de gravité est très bas avec un ancrage d’amortisseur au plus proche du pédalier. Du coup, le triangle avant est bien dégagé et on peut facilement emporter un bidon de 800ml sur cette taille M. Vu la position de l’amortisseur, Scor a jugé plutôt nécessaire de venir ajouter un petit garde-boue pour le protéger.

Le SCOR 4060 ST dans le D+

Après tout ce blabla journalistique, il est grand temps de s’attaquer au test terrain et aux aptitudes de ce « petit » Scor. Et on va commencer par ce qui avait été un des points forts (et il en avait de nombreux) de la version LT : les montées ! Ce Scor pédale vraiment bien et conserve un peu des gênes XC de sa marque génitrice (BMC) en proposant une cinématique efficace au pédalage.

SCOR 4060 ST action

Ce bike est très plaisant à emmener en montée. Il ne pompe quasiment pas et renvoie bien l’énergie qu’on lui transmet. Hugo aura même repris goût au musculaire grâce à lui ! On peut donc largement envisager de longues sorties à son guidon sans avoir peur. Par rapport au LT qui grimpait déjà très bien, il n’a pas une grosse plus-value mis à part le fait d’être équipé de manière plus légère et donc d’être plus réactif. Le positionnement sur le vélo est également un peu plus sur l’avant. Là ou le LT faisait office d’Ovni dans le segment gros enduro, le ST reste dans son segment All Mountain, bien qu’il grimpe très bien.

SCOR 4060 ST action

Si la cinématique à point de pivot virtuel est peu sensible à l’effet de pompage, elle reste cependant active en phase de pédalage et ne bute pas sur les obstacles. La motricité du Scor 4060 ST est donc excellente. Le vélo ne cabre pas et permet de s’attaquer à du gros raide où la force de vos jambes et la monte pneumatique seront les limites.

Le SCOR 4060 ST dans le D

Confort

SCOR 4060 ST action

Passons maintenant dans le sens inverse de la pente ! Premier point : le confort. Le Scor 4060 ST est un vélo qui ne donne pas vraiment l’impression d’avoir plus de débattement que ce qu’indique la fiche technique. Le combo de suspensions fonctionne bien mais le cadre tout carbone garde un peu de rigidité frontale et la cinématique réglée en mode ST le rend tout de même beaucoup moins confortable que le gros LT. Avec l’angle set et le flip chip mis dans la position la plus agressive, c’est un peu mieux en confort mais le ressenti reste ferme. On sent plutôt le côté lame affutée que gros pullman.

Freinage

Niveau freinage, la puissance des Sram Codes RSC Ultimate nous aura franchement surpris. Nous ne sommes pas des pro-SRAM mais ces Code disposent de beaucoup de puissance et d’un toucher progressif qui peut s’avérer intéressant. Le freinage est largement dimensionné pour ce ST et peut même être ré-utilisé sur le gros LT équipé en conséquence. Le montage pneumatique d’origine suit la cadence et permet de freiner fort en toutes circonstances !

Grip

SCOR 4060 ST action

Le Scor dispose d’un grip correcte pour un All Mountain. On reste vraiment dans cette catégorie car il ne va pas chatouiller les enduros sur cet aspect. C’est un vélo qui est très nerveux et n’apporte pas autant de grip que les gros vélos. On pourrait même le comparer à certains trails que nous avons récemment essayé (Marin Rift Zone, Kona CR134 par exemple). En mode LT avec l’angle set ouvert au maximum, le vélo gagne en grip et on passe un peut plus fort mais on reste vraiment dans le segment All Mountain. La monte pneumatique d’origine plutôt enduro pour le coup est largement dimensionnée pour digérer les appuis que l’on met au guidon du vélo.

Maniabilité / Dynamisme

SCOR 4060 ST action

Un des points forts du vélo est sa grande maniabilité et son dynamisme général. Disons qu’il se mène à la baguette et qu’on le place partout comme on le souhaite. Il est très vif et fait vraiment office de play-bike. Quant au dynamisme, c’est un vélo qui regorge de pop et sautille partout ! Comme écris un peu plus haut, on a l’impression parfois d’être plus sur un Trail que sur un All Mountain, ce qui se caractérise par beaucoup de fun et de pop au détriment de l’efficacité pure. Mais bon, le LT est là pour corriger le tir en cas de besoin ! C’est tout l’intérêt d’un tel vélo aux 2 personnalités.

Stabilité / Franchissement

La stabilité est un des points faibles du 4060 dans sa version ST. C’est un vélo que l’on sent un peu fébrile à haute vitesse et qui ne confère pas énormément de confiance au pilote, surtout en configuration d’origine. On sent une net différence en configurant le vélo sur la position LT du flip chip et le jeu de direction en mode Slack. Le vélo s’assoie mieux et garde le cap plus facilement. Quoi qu’il en soit, le 4060 ST reste nerveux et ne sera pas un rail ultra stable. Il faudra alors passer en configuration full LT et grossir le débattement avant et arrière. Le pilote qui voudra de la stabilité et de l’efficacité pourra mettre son cadre en version LT. A l’inverse, quant il sera en manque de pop et de fun, le fait de passer en mode ST malgré les 140 et 150mm de débattement permettront d’obtenir le Graal recherché ! Un vrai vélo à double face.

SCOR 4060 ST action

Concernant le franchissement, il m’aura fallu régler le rebond arrière au minimum pour me sentir le plus à l’aise possible et éviter de rebondir trop quand ça tape au fond. Ca passe mais on sent les limites du bike et il n’est aussi rassurant que pouvaient l’être le Norco Sight ou le Giant trance X essayé plus tôt dans l’année. On reste là aussi sur un petit All Mountain qui n’est pas au niveau des cadors sur cet exercice.

Fun / Accessibilité

SCOR 4060 ST action

Le Scor 4060 ST est un vélo résolument fun et qui dispose d’un capital plaisir élevé. On envoie partout, on pousse, il répond, on saut d’un appui à l’autre dans tous les sens et il sautille pour nous récompenser. Bien plus fun que sa version obscure appelée LT, il vient proposer une autre vision de sa personne et procure un maximum de fun à son pilote. De ce fait, il est également assez accessible pour un pilote débutant, à condition de garder une allure raisonnable, car il peut se montrer assez vif et difficile à maitriser quand la vitesse augmente.

Scor 4060 ST – C’est l’heure du bilan

note Scor 4060 ST

Le Scor 4060 ST aura laissé un très bon souvenir à tous ceux qui auront pu le rouler parmi l’équipe. Le souvenir d’un vélo fun et facile, agréable pour les petits roulages hebdos et qui laisse la place au gros ride et aux compétitions à son grand frère le 4060 LT. Encore une belle démonstration de cette jeune marque aux origines anciennes qui a su proposer sa vision du VTT avec un vélo double emploi. Le test du LT nous avait conquis, celui du ST vient parachever cette sensation du vélo ultime avec un petit All Mountain rempli de caractère et totalement complémentaire avec sa version LT plus bodybuildée.


Top

+ Fun omniprésent
+ Pop de suspension
+ Look
+ Efficace en montée


Flop

– Stabilité
– Franchissement


Peepooodo pour les intimes ! Profond déconneur dans l’âme, je sais être sérieux quand on commence à parler crampon et suspension. Je vais généralement à l’essentiel dans mes tests car la pratique du vélo est pour moi une chose simple et évidente !