SCOR a débarqué il y a deux ans dans le monde du VTT avec une entrée fracassante ! C’est en quelques sorte la branche Gravity de BMC puisque SCOR est née au sein du bureau d’étude de la célèbre marque helvète. Si la marque SCOR est récente, elle bénéficie de l’expérience de sa marque mère ! Précédemment, nous avons pu mettre la main sur le 4060 LT. Aujourd’hui nous vous proposons l’essai complet du SCOR 4060 Z ST : l’ eMTB Trail de la gamme. Let’s go !

SCOR 4060 Z ST

VTTAE Trail
Débattement 140/150mm
Format roues 29 pouces
23 kg |8 999€
Testé par Max
ime Martin

Le Scor 4060 Z ST est le VTTAE Trail de la marque, proposant un combo de roues 29 pouces et un cadre intégralement en carbone développant 140mm de débattement à l’arrière et 150mm à l’avant. Chez Scor, les VTTAE sont équipés de moteur Shimano. Sur notre modèle on retrouve l’ancien EP8 qui s’est offert récemment une mise à jour avec l’EP801. Notre EP8 est alimenté par une batterie Darfon de 720Wh et développe un couple max de 85Nm. Si on sait l’EP801 un peu plus péchu et agréable à l’utilisation, l’Ep8 reste une excellente référence.

Moteur SHimano EP8

La volonté première de la marque Suisse est de créer des vélos fun, décuplant le plaisir de ride et cela malgré l’ajout d’une assistance. Le 4060 Z ST existe en deux versions, la version SLX qui sort à un tarif de 6 999 € et la version la plus haut de gamme XT que nous avons donc en essai et qui sort à un tarif de 8 999€.

Géométrie

Géo 4060 Z ST

La géométrie du SCOR 4060 Z ST semble dans les tendances actuelles. On retrouve un empattement de 1210mm en taille M, un angle de tige de selle assez droit de 78°, des bases arrières courtes de 436mm et un angle de direction qui s’ouvre à 65.5°. Il est possible de faire varier légèrement ces chiffres en roulant le ST en config LT. Cela n’est pas forcément recommandé par la marque, mais nous avons essayé et cela marche plutôt bien. L’angle de direction est plus ouvert et permet d’accroitre davantage les qualités de descendeur du vélo.

L’équipement

SCOR 4060 Z ST

  • Fourche Fox 38 Factory Grip2 150mm
  • Amortisseur Fox Float X Factory 140mm
  • Transmission Dérailleur XT 12V |Cassette 10-51 / Plateau 34 dents
  • Roues DT Swiss H190030mm
  • Pneus Maxxis Dissector DD 3C MAXTERRA & Maxxis Assegai Exo+ 3C MAXTERRA
  • Freins Shimano XT M8120 4 pistons | Disques 200/200mm
  • Tige de selle Rockshox Reverb AXS 150mm
  • Selle WTB
  • Poste de pilotage Cintre Scor Carbon 31.8 80mm & potence BURGTEC Enduro MK3 35mm
  • Moteur Shimano EP8
  • Batterie Darfon 720Wh

A ce tarif là, on retrouve un équipement plutôt premium. Notre 4060 Z ST a tout d’abord un super duo de suspension de chez Fox : une 38 et un Float X tous deux en finition Factory. Comme pour le moteur, la transmission et le freinage sont en Shimano avec une transmission full XT et une paire freins XT M8120 couplés a deux gros disques en 203mm. Sur notre vélo test, nous avons une tige de selle Sram Reverb AXS en 150mm de débattement couplée à une selle WTB. D’origine vous aurez une BikeYoke Divine en 160mm qui n’est pas aussi fluide qu’une Revive et une selle Fizik Terra Alpaca. Au niveau du poste de pilotage, le montage est soigné avec un cintre carbone de chez Scor en 780mm de large couplé avec une très belle potence et des grips de chez Burgtec. Le train roulant est lui composé d’une paire de roues entrée de gamme DT Swiss H1900 en 30mm de large avec un moyeux DT SWISS 370. Le choix de la monte de pneus est en parfait accord avec le programme du vélo. Ce sont d’ailleurs les gagnants de notre grand comparatif pneus enduros 2023 que je vous invite à lire ! On retrouve un très bon combo de pneus de chez Maxxis avec à l’arrière un Dissector en carcasse DD et en gomme 3C MAXTERRA et à l’avant un Assegai en carcasse Exo+ et gomme 3C MAXTERRA également.

SCOR 4060 Z ST – Look et Finition

Look

SCOR 4060 Z ST

Personnellement, j’ai été très séduit par la couleur Mint de notre 4060. Cela lui apporte un côté assez doux visuellement sans être trop flash ni trop sobre. Le vélo parait assez massif avec sa grosse 38 sur l’avant, on pourrait croire que c’est plus un enduro qu’un trail bike !

SCOR 4060 Z ST

D’un oeil extérieur, la géométrie pourrait faire penser à celle d’un Santa Cruz. Le downtube est assez volumineux, c’est une belle poutre ! Mais dans l’ensemble le vélo a une belle gueule de gros VTTAE qui envoie !

Finition

Dans l’ensemble, la finition de ce Scor 4060 Z ST est réussie. Il y a néanmoins quelques points négatifs que j’ai pu noter pendant mon essai. Le passage et l’intégration des gaines dans le cadre sont très soignés. On retrouve des embouts en caoutchouc permettant de les bloquer pour réduire le bruit de fonctionnement.

SCOR 4060 Z ST détails
SCOR 4060 Z ST détails

Les protections sont assez généreuses. On retrouve une protection de chaine sur le haubans et la base arrière. Pour l’anecdote, la protection de base arrière rappel une ligne de jump. Cette protection assez généreuse a malheureusement tendance à se décoller. Notre vélo test avait 900km au compteur.

On retrouve également une petite protection en aluminium au niveau du passage de la chaine sur le triangle avant afin d’éviter de poncer le cadre. Parce que oui, sur le 4060 Z ST, lorsqu’on est sur la douzième vitesse, la chaine a tendance à frotter la plaque. Sans elle, je pense que le cadre serait bien mangé !

SCOR 4060 Z ST détails

Pour la protection du Downtube, on retrouve une solution hyper efficace, qui n’est certes pas la plus esthétique mais tellement pratique ! Sous l’intégralité du tube inférieur, on retrouve une protection plastique qui est d’ailleurs également le cache batterie. C’est rassurant puisqu’on a vraiment aucune peur d’abimer le cadre via les retours de cailloux !

SCOR 4060 Z ST détails

Coté peinture, elle est très belle et permet d’avoir un magnifique rendu. Cependant, elle est sensible aux éclats. Rassurez vous, d’origine Scor fourni un petit kit de protection de cadre Slicy qui pourrait déjà prévenir en partie ce problème.

Enfin, on retrouve une plaque sur l’arrière de la tige de selle avec écrit la marque et le modèle du vélo et sur la douille de direction un super logo en 3D discret mais élégant qui rendent le bike encore plus premium !

SCOR 4060 Z ST détails
SCOR 4060 Z ST détails

Niveau confort acoustique, le Scor 4060 Z ST n’est pas exemplaire. Notre modèle d’essai qui affiche seulement 900km craquait abondamment ! Un contrôle des différents serrages et du jeu de direction n’a pas résolu le problème et il aurait fallu passer par la case atelier et un check complet pour avoir une machine silencieuse.

Ergonomie

Attaquons l’ergonomie électrique de notre Scor 4060 Z ST. Le moteur est bien inséré dans le cadre et est couplé d’une commande sur le cintre avec son écran placé au niveau de la potence. Un grand classique Shimano, on n’est pas dépaysé.

Niveau commande, je trouve la EM800 bien plus ergonomique que la EN600 que l’on voit régulièrement couplé au nouveau EP801. Il n’y a que deux boutons permettant de faire varier les différents modes d’assistance et ceux-là sont incurvés et s’utilisent super facilement. Pour rappel, chez Shimano, il y a 4 modes d’assistances : le mode Marche, le mode Eco, le mode Trail et le mode Boost.

SCOR 4060 Z ST détails
SCOR 4060 Z ST détails

L’écran est quant à lui bien placé puisqu’il est très peu exposé notamment lors des chutes. Sur celui-ci on retrouve de nombreuses informations de ride comme la vitesse moyenne, la vitesse max etc…

Lors de mon essai, l’application E-TUBE PROJECT n’était malheureusement plus disponible pour les systèmes IOS (Apple). J’ai donc du emprunter un téléphone Android afin de réaliser et tester les différents réglages. J’espère que cela sera résolu à l’heure ou vous lirez ces lignes. Une fois accès à l’application, celle-ci est très fonctionnelle et moderne. Elle permet de modifier la puissance, le couple maximal et la réactivité de chaque mode. Cela laisse une large plage de possibilité afin de personnaliser les modes de son moteur comme on le souhaite. Lors de ce test, j’ai roulé le moteur en réglages d’usine.

SCOR 4060 Z ST détails

Pour charger le VTTAE, on retrouve un port au-dessus du pédalier protégé par une légère membrane en caoutchouc qui vient normalement se clipper dans la prise. Ce cache en caoutchouc tient vraiment mal et on passe la plupart du temps à rider avec le cache ouvert. Pour démarrer le vélo, on retrouve un bouton au-dessus du plateau qui est accessible et simple.

La batterie est quant à elle démontable avec un simple multi-outils, ça c’est vraiment pratique. Il suffit de délocker la batterie sous le downtube sur sa partie supérieure avec une clef de 4 et le tour est joué !

Concernant l’ergonomie générale, on retrouve une fixation de bidon qui permet d’embarquer suffisamment d’eau pour une sortie. On retrouve également un porte accessoires sous le tube supérieur permettant d’y venir fixer un strap.

SCOR 4060 Z ST détails

Chez Scor, vous pouvez basculer « facilement » d’un modèle ST à LT et vice versa en changeant la course de votre amortisseur et le débattement de votre fourche. Le tout combiné à un flip chip au niveau de la fixation de l’amortisseur et l’interversion des coupelles de direction. Cela permet tout de même d’utiliser cette possibilité en tant que réglage.

A lire également – Test | Specialized Levo : Mérite-t-il le titre de référence ?

SCOR 6040 Z ST – Place à l’action

Avant de partir arpenter les plus beaux sentiers des Hautes Alpes, il faut bien évidemment régler sa machine. Très simple sur la 38 avec les valeurs recommandées et l’habitude que j’ai à rouler cette fourche. J’ai pour habitude de rouler avec 20% de SAG sur l’avant et 25% sur l’arrière. En parlant de SAG arrière, c’est pas hyper pratique de le réaliser. Les bras oscillants nous empêchent d’accéder à l’ O Ring qui permet de voir notre SAG.

Position

SCOR 4060 Z ST action

Le vélo propose une position assez droite et confortable au pédalage, c’est idéal pour les longues virées en montagne. J’ai trouvé que tous les élément du vélo tombent facilement sous la main, quand les réglages sont fait, on se croirait « à la maison ».

Dans le D+

Dans le D+, le 4060 Z ST n’est pas un vélo hyper vif. Il pédale bien au train mais il n’a pas les gènes XC du BH iLynx+ qui était bien plus nerveux et que j’ai testé sur la même période. Il a un rendement très correct, et grimpe bien, mais la transition avec le BH était bien flagrante. Le BH est un foudre de guerre hyper nerveux et dynamique, le SCOR beaucoup moins. Sans être pataud, il invite plus à chillé au train à son guidon qu’à claquer des sprints en danseuse.

SCOR 4060 Z ST action

Dans le raide, malgré son empâtement il a tendance à cabrer légèrement. Il suffit de venir corriger sa position en se mettant sur l’avant de la selle et en serrant les coudes. Il est du coup super facile de se mettre sur la roue arrière pour tourner dans les épingles serrés (quand on maîtrise un peu). Par contre, on sent clairement la différence de puissance entre l’EP8 et l’EP801. Quand ça devient trop raide on a la sensation que le moteur peine plus à suivre la cadence. Le moteur semble très puissant au début mais vient s’essouffler au fur et à mesure.

SCOR 4060 Z ST action

J’aime par contre le côté naturel du Shimano. Lorsque ça devient technique c’est agréable de pouvoir passer en finesse les obstacles un peu trialisants, là ou avec un Bosch tu passes un peu plus en mode bourrin et avec l’aide du moteur.

Dans le D-

Confort

LE 4060 n’est pas le plus confortable que l’on ait pu avoir en test. Il se montre assez rigide verticalement. De prime abord les suspensions paraissent assez ferme. Par contre, il est très souple latéralement. Le combo 38 / Float X est connu et reconnu, il offre un confort impressionnant notamment avec la 38 qui est moelleuse à souhait ! Il donne du coup l’impression d’avoir plus de 140mm de débattement.

SCOR 4060 Z ST action

Freinage

Le freinage est assuré par les reconnus Shimano XT M8120 couplés à deux gros disques en 203mm. Personnellement je n’ai toujours rien à redire sur ces freins. Même si ce ne sont pas les plus puissants, ils ont un comportement plutôt ON/OFF et offre une constance sur les longues descentes qui est appréciable. Surtout qu’en plus, l’entretien se fait assez facilement et on trouve des pièces disponibles sans aucun soucis !

SCOR 4060 Z ST action

La cinématique du 4060 Z ST permet de garder un bon grip aux freins avec des roues qui restent bien au sol ce qui permet de ne pas perdre de grip.

Grip

SCOR 4060 Z ST action

Le combo Assegai et Dissector en carcasse Exo + et DD en gomme 3C MAXTERRA est un super choix. Cela permet d’avoir un excellent grip qui est progressif et met en confiance. C’est déconcertant de voir à quel point il est facile de se pencher et prendre de l’angle sans devoir forcer ni accentuer sa position. La souplesse latérale fait que le vélo se déforme dans les courbes et permet de toujours appuyer plus dans les virages en gardant un maximum de grip et de tolérance.

Maniabilité / Dynamisme

SCOR 4060 Z ST action

Dans ce domaine, le Scor excelle ! Il propose un super dynamisme et une super maniabilité. Les masses sont super bien réparties, on a un avant qui parait léger et une direction très vive et directe. Malgré ses 23Kg, il reste facile de décoller les deux roues et on n’a jamais la sensation de piloter un tank. Les suspensions ont du pop, elles sont fermes et rendent vraiment bien l’énergie transmise sous les appuis. C’est un vrai régal quand on aime pousser sur les pédales pour prendre de la vitesse.

Dans les épingles et le sinueux, il se montre précis et agile et on peut ressortir très facilement sur la roue arrière des virages. Le 4060 Z ST se montre très dynamique sans avoir un tempérament trop exigeant. Peu importe son niveau, il est toujours possible de prendre du plaisir à son guidon.

Stabilité / Franchissement

Le 4060 Z ST est très stable. Le choix d’avoir mis une 38 à l’avant décuple clairement le potentiel du vélo en descente. L’empattement n’est pas super long mais permet tout de même d’avoir une très bonne stabilité dans le défoncé. Combiné avec son cintre large, il garde facilement les lignes.

SCOR 4060 Z ST action

Dans le défoncé, le vélo encaisse super bien pour un 140mm et il faut en vouloir avant de trouver la limite. Cela permet de rouler quasiment partout sans trop se poser de question. Quand ça devient très engagé, il s’en sort assez bien mais il faudra tout de même compenser physiquement pour tenir la machine. Mais pour un trail bike, il a clairement un potentiel énorme en descente !

Fun / Accessibilité

Sur les sauts, le Scor a un comportement très sain et prévisible. Le travail de répartition des masses joue son rôle et permet d’aborder tous les sauts et kicks en confiance sans arrière-pensée. C’est l’un des vélos les plus fun que j’ai pu rouler, j’ai pris énormément de plaisir à son guidon par son efficacité, sa polyvalence et son caractère. C’est le vélo idéal pour mon terrain alpin

SCOR 4060 Z ST action

Le 4060 Z ST se montre très docile. Il conviendra parfaitement à tous types de pilotes. Il se prend facilement en main et donne rapidement confiance. Il est le bike parfait pour s’amuser et cela peu importe le bagage technique du rider.

SCOR 4060 Z ST – c’est l’heure du bilan

Tableau notes Scor 4060 Z ST

Enorme coup de cœur pour ce Scor, c’est une vrai réussite. C’est un équilibre parfait entre polyvalence, dynamisme et fun : une recette suisse réussie ! C’est selon moi le vélo idéal pour tout faire, tu peux rouler sur tous types de terrains en ayant de la marge avant de titiller la limite du vélo. Il fait preuve d’un super dynamisme et il permet de prendre énormément de plaisir à son guidon. On sent clairement la philosophie de la marque suisse. Seul bémol, à ce tarif, j’aurais apprécié une meilleure finition et un vélo qui se montre moins bruyant au roulage.

note Scor 4060 Z ST

Top

+ Fun
+ Polyvalence
+ Accessibilité
+ Equilibre général
+ Look réussi


Flop

– Bruyant
– Finition


Le Test du SCOR 4060 Z ST en vidéo

Les VTTAE concurrents testés précédemment

Cannondale MoterraMoustache GameMarin Alpine Trail E2Sunn Kern ELSpecialized Levo

Maxime Martin
Originaire des Alpes, j'ai un amour fervent pour le bucheronnage, j'apprécie tester le matos dans toutes les conditions, même les plus extrêmes !