Test | Lazer Coyote KinetiCore : Un casque haut de gamme à moins de 100€

Coyote KinetiCore

Rachetée par le géant japonais Shimano en 2016, la marque Lazer propose de nombreux produits destinés à tous types de pratiquants. Aujourd’hui, Lazer est réputée pour ses nombreux succès sur les circuits professionnels UCI notamment sur route, grâce à des cyclistes comme Primož Roglič (2ème du tour de France en 2020) ou encore Wout Van Aert. La marque compte étendre son excellente réputation sur le segment du vélo tout-terrain. En test aujourd’hui, le nouveau casque typé trail/all-mountain de la marque : le Lazer Coyote KinetiCore.

Lazer Coyote KinetiCore

Casque Trail
Poids : 340g
Prix : 99,99 €

Fondée en 1919, la marque belge Lazer est spécialisée dans la conception et la fabrication d’équipements de protection. Ils ont d’abord construit leur réputation en étant l’une des plus anciennes marques de casques moto. Depuis 1987, ils ont lancé leur production de protections destinées au cyclisme. Le Coyote Kineticore est le casque typé trail de Lazer. Il était précédemment proposé avec la technologie MIPS. Cette version 2023 intègre dorénavant la technologie KinetiCore développée par Lazer depuis plus de 10 ans et déjà présente sur d’autres modèles de la marque.

Look / Finition

Lazer Coyote Présentation

Pour ce niveau de gamme, le Coyote donne l’impression d’un casque au tarif plus premium. Il a un look plutôt rond avec une visière assez longue. A l’extérieur, le casque est très bien fini avec une double coque sur une grande partie de la surface du casque. La mousse EPS n’est visible qu’au niveau des aérations.

Lazer propose 7 coloris différents avec des modèles plus sobres et d’autres plus colorés. J’ai apprécié le coloris ‘Bleu clair mat que nous avons eu en test. Seul bémol, j’ai trouvé une légère différence de teinte entre la coque extérieure et la visière.

Lazer Coyote Présentation
Lazer Coyote Profil

La visière est plutôt longue et peut protéger du soleil mais cette dernière présente quelques défauts et n’est pas aussi aboutie que le reste du casque. J’ai trouvé qu’il manquait un blocage ou un réglage. Elle est trop souple et lors de gros impacts peut basculer involontairement en position basse et gêner la vision. Quand on roule sur de l’engagée c’est plutôt dérangeant surtout si on voulait rester bien concentré !

Détail plutôt positif, Lazer offre une pseudo-garantie de 3 ans en cas de chute en proposant 50% de remise sur un nouveau casque de remplacement, même modèle ou équivalent si ce dernier n’est plus disponible au catalogue.

Lazer Coyote KinetiCore – Sur le terrain

Lazer Coyote en action

Confort

Destiné à une pratique trail, ce casque se veut léger (340 g en taille M) et ventilé. Je l’ai testé majoritairement dans des conditions hivernales et on sent bien l’air circuler et refroidir efficacement la tête. On peut donc envisager de longues heures en selle avec ce casque quelle que soit la saison.

Lazer Coyote Intérieur

Le confort étant l’un des points forts de ce casque, nous retrouvons à l’intérieur une mousse de bonne qualité. Agréable au toucher, la mousse est épaisse et généreuse, couplée avec le serrage occipital qui lui aussi est bien conçu. C’est un casque qui se fait vite oublier.

Lazer Coyote Face

Protection

Le Lazer Coyote Kineticore a obtenu la note maximale de 5 étoiles aux tests Helmet Rating réalisés par Virginia Tech, une certification quant à la qualité de protection offert par un casque. Il bénéficie de la technologie Kineticore, le système de protection contre les impacts développé par la marque belge. A l’inverse d’un système MIPS, il est directement intégré au casque grâce à des blocs en mousse EPS, baptisés « zones de déformation contrôlée ». Comme leur nom l’indique, ces mousses se déforment sous l’impact et dispersent l’énergie qui aurait normalement atteint le cerveau du cycliste.

Lazer Coyote Intérieur
Lazer Coyote Profil

Lazer affirme que Kineticore offre trois avantages clés par rapport à un casque équipé du MIPS ou du WaveCell (comme sur le Bontrager Rally testé précédemment) : un poids plus léger, une meilleure ventilation et moins de matériaux plastiques utilisés (environ 24% de plastique en moins selon la marque). Le contrat semble rempli mais attention à ne pas trop jouer avec les petits morceaux de mousse car c’est assez fragile et avec mes manies de tout tripoter j’ai facilement cassé l’une d’entre elles !

Aspects pratiques

Côté pratique, le serrage occipital Lazer Advanced TurnSys est bien pensé avec une molette d’une taille généreuse qui sera facile à régler même en roulant (avec ou sans gants) . Il y a également un réglage vertical qui permet d’ajuster parfaitement le casque en fonction de votre morphologie. La sangle jugulaire est magnétique et très simple à manipuler. En revanche, la boucle est assez imposante. Elle mériterait de gagner en finesse pour apporter plus de confort car elle se fait un peu sentir.

Lazer Coyote fermeture magnétique

Le Coyote présente un maintien du masque optimisé grâce à une zone antidérapante à l’arrière du casque. Pour les porteurs de lunettes, attention à bien essayer le casque car en fonction des modèles, cela peut créer une gêne sur l’arrière des branches de celle-ci.

Lazer Coyote Profil
Lazer Coyote Profil

Enfin, Lazer propose une gamme d’accessoires large avec notamment un kit hiver (bonnet se fixant à la place des mousses et compatible avec le système de serrage). Cela permettra de garder ses oreilles au chaud tout en gardant un niveau de sécurité égal. Pour les adeptes des sorties de nuit, ou encore pour rouler au quotidien, il existe également une lampe universelle qui se fixe à l’arrière du casque, grâce à une sangle velcro. De quoi rouler en toute sécurité sans gâcher le style du casque !

LAZER Coyote Kineticore – C’est l’heure du bilan !

Top

+ Prix
+ Confort
+ Protection
+ Look
+ Finition




Flop

– Maintien de la visière
– Boucle un peu épaisse

Le Lazer Coyote Kineticore propose des fonctionnalités et des options très intéressantes avec un tarif contenu. Il est très confortable et profite d’une technologie innovante et réputée, dérivée sur de nombreux casques de la marque. Très fonctionnel, il pourrait progresser au niveau de la finition pour devenir un casque abordable de référence sur le marché du casque trail.

Originaire des Alpes, j'ai un amour fervent pour le bucheronnage, j'apprécie tester le matos dans toutes les conditions, même les plus extrêmes !