Pas forcément connues aux yeux de tous, les pédales DMR V-TWIN gagneraient pourtant à l’être ! Plus connue pour les vélos de dirt, la marque britannique propose également des composants vélo de qualité et esthétiquement réussis. Nous avons testé leur V-TWIN et leur large choix de personnalisation. Place au style !

Retour au comparatif des pédales auto

DMR V- Twin – Présentation

DMR Vtwin

DMR V-TWIN
546g ou 620g tout équipé / 159€
Site Web dmrbikes

Look / Finition

On retrouve une plateforme large avec 7 picots par face ce qui donne une modularité énorme ! En plus du choix de la taille des picots, on a également 2 types de cale à mettre pour régler la hauteur du contact entre la pédale et la chaussure. Vous pouvez donc adapter comme bon vous semble ces V-TWIN à vos chaussures. La cage en alu est super bien finie, la peinture anodisée fait son effet et l’axe est en CrMo pour la solidité.  Ces DMR sont à fixation SPD et le système est amovible avec un angle jusqu’à 5° pour clipser en toutes conditions !

Avec cette grosse plateforme bien large, on ressent l’esprit « dirt » de la marque. Ces V-TWIN évoquent le freeride tout en alliant la technologie SPD. C’est beau !

DMR Vtwin
DMR Vtwin

7 couleurs sont disponibles (noir, bleu, or, taupe, jaune, rose et rouge) pour s’assortir parfaitement à votre bike ou vos périphériques ! Si vous êtes perfectionniste, sachez que des picots de 5 couleurs différentes (noir, argent, rouge, jaune et bleu) sont également disponibles !

DMR V-Twin – Sur le terrain

Dénivelé positif

Notre test a commencé avec un temps digne de l’Angleterre ! Le clipsage est resté aisé grâce au système amovible même avec la boue s’accumulant sous les pieds. Arthur est du genre à rouler pas trop serré et moi le contraire amis cela n’a pas entaché les faculté des DMR en montée.

DMR Vtwin

Elles ne sont pas révolutionnaires dans le D+, le système SPD a fait ces preuves par le passé. On tire, on pousse et ça fait le job. L’accroche est bonne. Le poids est assez élevé donc ce n’est pas grâce à elles que vous allégerez votre monture. Le rendement n’est donc pas le meilleur du comparo.

Dénivelé négatif

Rentrons dans le vif du sujet, descendeurs et enduristes, ce paragraphe est pour vous ! Leur plateforme large ainsi que leur grande modularité font qu’elles s’adapteront à tous les types de riding et de condition. Quel que soit la force de serrage réglée, vos pieds seront toujours en contact avec les pédales avec un maintien impressionnant. Les deux choix de longueur de picot épouseront forcément la semelle de vos chaussures.

DMR Vtwin
DMR Vtwin

Attention tout de même à ne pas choisir des semelles trop épaisses et typées randonnée. Les picots accrocheront alors trop et le clipsage en cours de spéciale sera compliqué. Les DMR ont bien fonctionné avec les Sidi Dimaro, les Shimano AM9 et les Bontrager Rally qui ont des semelles assez plates. En parlant plates, ces V-Twin font quasiment la taille d’une pédales plates et sont assez épaisses donc attention aux relances dans la caillasse ou les racines car vous risquez de taper dedans avec les pédales si vous n’êtes pas habitué à ce gabarit.
Niveau fixation, prévoir un petit temps d’adaptation n’est pas un mauvais conseil ! Je me suis pris au jeu de rouler quasi full desserré et ça ne m’a pas dérangé ! Avant des difficultés ou un saut je n’étais pas clipsé et grâce à la largeur de la plateforme je n’ai pas été déstabilisé. Avec des conditions météorologiques bien humides il est plaisant de sortir le pied rapidement et pouvoir continuer à souder sans être clipsé ! Petit bémol à noter tout de même, du jeu est apparu et nous avons dû resserrer au moins une fois la cage lors de nos roulages.

C’est l’heure du bilan !

J’ai adoré rouler en descente/freeride/enduro avec ces pédales. La bonne largeur permet de ne pas se laisser déstabiliser en cas de déclipsage. Le large choix de coloris et les possibilités d’ajustement ravira les plus minutieux. C’est également un excellent modèle pour débuter en automatiques ! Le jeu qui est apparu rapidement puis un roulement HS lui ont coûté le Coup de Coeur, surtout que ce sont les pédales les plus chères de notre comparo.


Top

+ plateforme ajustable
+ personnalisation extrême
+ facilite de clipsage
+ Support d’appui maximal


Flop

– Les plus lourdes et encombrantes
– roulements exposés et fragiles


Retour au comparatif des pédales auto

Votre test en vidéo

Plus d’info sur le site www.dmrbikes.com